AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 28 Avr - 20:28



Séance improvisée.
[Pv Téa Giulia]


Harriet remuait sa chambre, ou plutôt son coin à elle, dans tous les sens. Elle secouait ses draps, son oreiller, tapait le matelas. Un vrai nettoyage de printemps ! Et pourquoi ? A vrai dire, elle avait décidé d'accueillir sa première cliente pour une séance de massage. Qui donc ? Elle ne savait pas. Une blague ? Ben non. Mais, elle avait une idée sur comment la trouver. Là n'était pas le problème. Elle devait juste aménager son cabinet à présent. Heureusement pour elle, il n'y avait aucune de ses colocataires pour l'instant donc la voie était libre. Harriet posa l'oreiller après l'avoir parfaitement aplati et laissa les draps de côté afin de dévoiler un matelas blanc parfaitement plat et confortable.
    « — Perfect ! Maintenant, la cliente ! »
La jeune fille faillit trébucher plusieurs fois jusqu'à la porte. Dans sa précipitation, elle manqua de se ratatiner comme une crêpe dans le couloir mais malgré toutes ces péripéties, elle finit par arriver dehors, à l'entrée de son dortoir, en un seul morceau. A présent, ses yeux balayaient tout le périmètre afin de trouver âme-qui-vive qui pourrait s'avérer être une cliente intéressante. Elle vit passer un petit groupe de filles mais aucune ne lui parut intéressante. Et oui, en plus de prendre ses clientes au dernier moment, elle était difficile ! Elle finit par se balader un peu partout et commença à se demander si cela s'avérait être une bonne idée. Et si elle ne trouvait personne ? Impossible. Elle finirait bien par trouver quelqu'un qui ait le profil d'une cliente pour un massage gratis.

OH ! Un grincement de porte qui n'est pas entré dans l'oreille d'une sourde. Harriet se retourne d'un bond et aperçoit la porte du dortoir E s'ouvrir. Miracle ! Harriet se mit à sourire, satisfaite, et courut comme une fusée jusqu'à la jeune fille qui sortait tranquillement du bâtiment, ignorant totalement ce qui l'attendait. La petite brune se plaça d'un grand bond juste en face de l'adolescente pour lui bloquer la route et la toisa lentement. Elle releva la tête d'un coup et déclara calmement, un grand sourire étirant ses lèvres.
    « — Halte là ! Tu as gagné ta place pour un massage, le meilleur des massages, s'il te plait ! »
Harriet ne bougea pas d'un cheveux et se contenta de sourire. Enfin, enfin, elle l'avait trouvé ! Désormais, elle n'allait pas tarder à embarquer sa cible dans son mini-centre de détente, j'ai nommé : Sa chambre.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»



Dernière édition par * TH0RIE V. le Dim 29 Avr - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Dim 29 Avr - 19:56

Putain de mauvaise journée. Il a plu aujourd’hui, j’ai même pas eu droit à ma séance de vol. Je l’attendais celle-là en plus ! Du coup, qu’est-ce que je me suis tapé à la place ? Des cours de maths, anglais, et autres conneries du genre… Les trucs qui nécessitent pas de se bouger le derrière, quoi. Pas juste.
M’en fous, le stade est couvert, personne viendra me chier si j’ai envie de faire quelques tours de terrain. C’est toujours mieux que rien. J’ai pas assez respiré l’air du dehors aujourd’hui, l’odeur des bouquins et du renfermé, ça me rend vite nerveuse.

Je m’empare d’un bon vieux jogging pour remplacer mini-jupes et compagnie de notre uniforme scolaire niais. Quand j’aurai pris la place de Beal, je mettrai en place un uniforme mixte, comptez là-dessus. On peut pas courir avec un bout de tissu qui se balade partout et qui donne pas la conscience tranquille. Bah ouais, ça m’agace de faire la parano à chaque fois que je me baisse pour ramasser un truc : qui sait si y a pas un mec qui me reluque derrière ?
Et voilà que je pars dans des réflexions qui me mettent d’encore plus mauvaise humeur. Oulala, j’ai besoin de courir, là, oh oui comme j’ai besoin d’aller tâter du terrain… Je respire un bon coup avant d’ouvrir la porte de ma chambre.

« Halte là ! »

Au moment où je me retourne, je sursaute. Nez à nez avec une jeune fille que je ne connais pas. Bon sang, j’ai frôlé la syncope…

« Tu as gagné ta place pour un massage, le meilleur des massages, s'il te plait ! »

Gnuh ? Qu’est-ce qu’elle raconte comme conneries, celle-là ? Je fronce les sourcils.

« Non mais j’ai une tête à masser ? Tu vois pas que j’allais courir ? Laisse-moi passer. »

Je suis pas aussi désagréable d’habitude mais là, je suis assez remontée. Et qui dit Téa remontée, dit Téa qu’a pas envie d’prendre des pincettes.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Dim 29 Avr - 21:43



Ne pas déranger !
Libre


La cible de Harriet ne semblait pas comprendre ce qu'il lui arrivait et n'avait pas l'air d'être prête à suivre la petite brune. Quoi qu'il en soit, Harriet ne comptait pas lâcher sa proie. Elle l'embarquerait avec elle, de gré ou de force ! Malgré le fait qu'on lui ait ordonné de se pousser, la jeune fille ne broncha pas et mit ses mains sur ses hanches. Elle dit à "sa cliente" d'une voix toujours aussi satisfaite.
    « — C'est par ici ! Si, Mademoiselle veut bien me suivre ! »
La jeune fille qui se tenait devant Harriet semblait avoir son petit caractère et du répondant. Harriet aimait ça. A coup sur qu'elle ne serait pas déçue ! Sans attendre une réponse ou quoi que ce soit d'autre à sa proposition, elle agrippa avec une certaine pression le bras de sa malheureuse victime et la tira aussi fort que possible avec elle. Elle se souvint subitement de ce que la jeune fille avait dit. Elle s'apprêtait à courir ? Avec Harriet, elle allait être servie ! Sans prévenir, la folle dingue se mit à courir à vitesse grand V et entraina jusqu'à sa chambre la jeune fille tout en faisant quelques détours, histoire de fatiguer la jeune fille. Après cela, elle courut toujours aussi vite jusqu'à son dortoir et freina brutalement devant sa porte de chambre. Harriet prit le temps de reprendre son souffle après sa course effrénée et elle ouvrit d'un grand coup de pied la porte en s'écriant, toujours aussi pleine d'énergie.
    « — Voici en exclusivité aujourd'hui, ... TADAM ! Le Centre de Massage de Harriet Mihai ! »
Barjo sur les bords ? Euh, Harriet l'était sans doute un peu ou alors, c'était simplement son énergie inépuisable qui faisait disjoncter quelques uns de ses neurones. Ni une, ni deux, elle entraina à nouveau la jeune fille dans la grande pièce et la poussa jusque vers son petit coin à elle. Elle retroussa ses manches et dit à sa première cliente qui ressemblait plus à une pâte qu'elle s'apprêtait à pétrir qu'autre chose.
    « — Si tu veux bien prendre la peine de t'installer, je t'offre ta première séance de massage. »
Peut-être qu'elle en avait un peu trop fait ?



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Ven 4 Mai - 23:33

Mais c’est qu’elle lâche pas le morceau, la petite. Si j’avais pas été sur un tel état de nerfs, ça m’aurait sans doute arraché un sourire d’amusement, rien que pour son culot. Mais là, j’ai juste envie qu’elle aille faire chier quelqu’un d’autre.

J’ai même pas le temps de lui dire le fond de ma pensée qu’elle m’embarque dans une espèce de course folle. Au début, je ne comprends pas ce qu’elle cherche, et je reste assez surprise. Où est-ce qu’elle compte aller comme ça ? Et pourquoi elle y va à la quatrième vitesse ? Non pas que j’ai du mal à suivre, mais c’est assez pénible et douloureux pour les bras de se faire traîner par quelqu’un comme ça. J’essaye de me dégager, sans résultat. C’est pas facile dans cette position, et elle a de la poigne, mine de rien.

Je manque de tomber à la renverse quand elle s’arrête finalement à deux pas de l’endroit où on avait commencé à courir. J’écoute même pas les conneries qu’elle sort sur son centre de massage ou j’sais pas quoi. Mon cerveau est resté bloqué sur une idée. Une idée très révoltante.

« Tu m’emportes comme un sac à patates pour revenir au point de départ ? Tu te fous de moi ou quoi ? »

Mes paroles restent en l’air. Elle se fiche totalement de ce que je peux dire, on dirait. Je me fais à nouveau malmener jusqu’à l’intérieur de sa chambre. Totalement indignée (et assez essoufflée au passage), je me retourne, mains sur les hanches, bien décidée à gueuler :

« Mais merde, laisse-moi ! J’ai PAS ENVIE de me faire masser, tu comprends ça ? Oublie-moi et va te chercher des victimes consentantes ! »

Mais elle me regarde toujours avec son air surexcité complètement taré. Ok. Cette fille cherche sa mort. Vous savez quoi ? Elle va la trouver.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 5 Mai - 12:08



Ne pas déranger !
Libre


Sa cliente ne semblait vraiment pas coopérative. Harriet croisa les bras et tapa le sol avec son pied, de manière régulière. Tout en écoutant la jeune fille qu'elle avait embarqué avec elle sans permission lui donner le fond de sa pensée, Harriet pencha la tête sur le côté, l'air toujours aussi satisfait. Même si le fait que l'inconnue ne voulait pas obéir la fatiguait -surtout sa manière de hurler alors qu'elle lui proposait un massage!-, Harriet était contente d'avoir une cliente comme elle. Ça changeait des lavettes qui se laissaient faire et qui n'avaient plus aucun secret pour elle. A présent, Harriet réclamait un vrai challenge à relever. Sa cible semblait avoir le profil idéal pour ça. Impossible à convaincre et l'air têtu.

Elle n'avait prêté aucune attention aux remarques de la jeune fille mais, elle avait seulement retenu une partie de sa dernière phrase. "Oublie-moi et va te chercher des victimes consentantes !" Harriet prit une mine boudeuse et marmonna en regardant sur le côté.
    « — Mais, c'est pas drôle une victime consentante. »
Seulement, ce n'était pas avec cette argument qu'elle allait convaincre sa cliente de rester. Hum. Il fallait essayer quelque chose d'autre. Oh ! La flatterie allait peut-être marcher ! Mais, encore fallait-il savoir quel compliment lui faire. Mais, ce n'était pas en restant plantée comme un piquet que Harriet allait trouver, c'est pourquoi, elle lui affirma, sur un ton enjoué.
    « — Je suis certaine que tu fais partie d'une armée, non ? En tant que guerrière, tu te dois de te reposer et de te détendre ! Je suis certaine que tu dois faire partie des meilleures de ton groupe, avoue-le ! »
Plan A en place. Si, toutefois, cela ne marchait pas, elle passerait au plan B. C'est-à-dire réfléchir à une nouvelle solution. Elle ne laisserait pas filer sa proie aussi facilement. Si on l'avait toujours traité de tête de mule, c'était pas pour des prunes !



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Lun 7 Mai - 7:55

« — Mais, c'est pas drôle une victime consentante.

Je hausse les sourcils. Non mais… ! Comment ça pas drôle ? C’est pas sensé être drôle ! Je suis pas son jouet à cette fille ! C’est ce que je m’apprête à répliquer, quand elle déclare, me coupant dans mon élan :

« — Je suis certaine que tu fais partie d'une armée, non ? En tant que guerrière, tu te dois de te reposer et de te détendre ! Je suis certaine que tu dois faire partie des meilleures de ton groupe, avoue-le ! »

Muette. Ma bouche s’ouvre, se ferme. Je reste tel un poisson rouge dans son aquarium qui se rend compte que c’est pas la première fois qu’il passe par là. Faut dire que je m’y attendais pas, à celle-là. Je déglutit, et passe une main dans mes cheveux, en fermant les yeux, l’espace de quelques secondes. Cette petite tirade a eu le mérite de me distraire.

« Ben… Ouais, je suis de l’armée de l’air, mais… D’ailleurs, je manie l’hélico comme une pro, si tu veux savoir. « La meilleur de mon groupe », c’est peu dire, je suis plutôt la meilleure de tout le… »

C’est en parlant que je me rends compte de ce que je suis en train de faire. Je me détourne de mon objectif premier, là, à savoir envoyer valser cette fille et retrouver ma piste chérie. Elle me baratine et moi je marche comme une débutante.
Je retire ma main de mes cheveux, pour la reposer sur ma taille, dans ma pose indignée. Je colle mon doigt sur sa poitrine, et la fait ainsi reculer, presque nez à nez avec elle :

« Ecoute-moi bien, toi. J’ai pas besoin de tes conseils de masseuse débutante, je sais très bien m’organiser toute seule. Tu sais combien d’heures je consacre à l’entraînement, rien qu’en une journée ? Et j’ai l’air de tomber de fatigue, là ? Je suis un programme très précis, si tu veux savoir, un programme où chaque minute compte, et toi avec tes conneries, t’es en train de me les bouffer. Donc tu vas me faire le plaisir de t’écarter de mon chemin, et de me laisser entretenir mes poumons autrement qu’en te gueulant dessus. »

J’appuie cette dernière phrase d’une pression plus forte sur le torse de la jeune fille, une pression qui la fait légèrement reculer. Je suis tellement emportée dans mon envie de lui rabattre le caquet une bonne fois pour toutes, que j’ajoute, cette fois-ci sans doute plus méchamment :

« De toute façon, si j’avais besoin des services d’un kiné, crois-bien que je serais pas allée voir une novice comme toi. Je doute que tes mains toutes frêles puissent me détendre. »

Sur ce, je me dirige vers la porte, bien décidée à quitter cette pièce une bonne fois pour toutes.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Lun 7 Mai - 22:49



Ne pas déranger !
Libre


Finalement, jouer le jeu de la flatterie semblait payer. La jeune fille commençait à s'étaler un peu plus là-dessus. Elle était bien de l'armée en tout cas. Armée de l'air, plus précisément. Harriet avait de la chance ! Par un malheur inouïe, elle serait tombée sur une de ces folles d'informatiques sédentaires qui lui donnaient des frissons rien qu'à les croiser et paf ! Tout serait tombé à l'eau. Une bonne chose. L'interlocutrice de Harriet s'apprêtait à rectifier "la meilleure de son groupe" en sans doute quelque chose de plus imposant quand elle s'arrêta net. Zut, Harriet était démasquée ? Oh non, tout était si bien parti ! Elle fixa la pro de l'hélico qui semblait avoir parfaitement compris son petit jeu. Son index se dirigea contre la petite masseuse qui ne savait pas à quoi s'attendre. Une pichenette peut-être ? Au lieu de cela, elle fut obligée de reculer de deux pas à cause de la fille aux cheveux d'une singulière couleur- détail qu'elle appréciait chez sa cliente, au passage-.

Un peu déboussolée, Harriet écarquilla de grands yeux et elle se contenta d'écouter ce qu'on lui dit. Elle écouta attentivement et ne retint que ce qu'il lui plaisait. Mémoire sélective, dit-on. Une masseuse débutante, elle ? Hors mis cela et ce qui eu pour effet de blesser son égo, Harriet ne put s'empêcher d'être encore plus contente de voir que sa cliente persistait à résister. Ça ne l'étonnait pas étant donné qu'elle avait de suite remarqué le caractère spécial de cette fille qui lui avait plu dès le premier coup d’œil. Mais, elle se dit que tout cela devenait intéressant. Et puis, elle avait bien envie de jouer avec le feu aussi. Peut-être un côté légèrement sadique qui faisait son apparition ? Quoi qu'il en soit, elle ne cilla pas et se contenta de reculer légèrement en arrière, poussée par la simple pression d'un doigt. Et oui, il fallait le faire quand même pour reculer de manière aussi simpliste. Enfin, Harriet était prise dans le feu de l'action (quelle action ?).

Cependant, les dernières paroles de sa cliente eurent un écho dans son crâne. Venait un moment où elle ne supportait pas d'être rabaissée autant en si peu de temps. Même si elle appréciait beaucoup sa cliente, elle voulait prouver désormais qu'elle avait de très bonnes compétences en matière de massage et elle allait le prouver pas plus tard que maintenant. Harriet prit un peu de temps avant de se secouer et de constater que sa proie se dirigeait déjà vers la sortie. Ne prenant pas le temps de réfléchir et faisant confiance à son instinct, la petite brune courut jusqu'à sa cible et prit tout son élan afin de lui sauter dessus comme un lion affamé. Elle atterrit contre le dos de la jeune fille qu'elle fit basculer dangereusement en avant. Harriet s'était accrochée contre le dos de la pilote, ne touchant alors plus au sol et se reposant de tout son poids sur elle. Elle finit par poser un pied, puis l'autre à terre ce qui entraina un rééquilibre de la jeune fille qui n'avait pas eut l'occasion d'anticiper l'attaque de la petite masseuse. Harriet resserra sa poigne contre la jeune fille et dit d'une voix sure d'elle et enjouée.
    « — Où tu comptais t'sauver toi ? Ça n'a même pas encore commencé ! »
Harriet resta derrière la jeune fille et l'entoura de ses deux "frêles" bras. Puis, avec une bonne poigne, elle agrippa les deux épaules de sa cliente pour la trainer en arrière avec elle. Elle fit cette manœuvre jusqu'à son lit- ou plutôt plan de travail. Une fois arrivée à destination, elle se tourna, face au lit, et avertit sa cliente.
    « — Bon, arrête de résister et te fais pas prier ! Tu verras de quoi je suis capable. Moi, je suis la meilleure masseuse du coin, si tu veux savoir. »
Une fois qu'elle eut déposée son avertissement, elle relâcha sa cliente ... et la poussa, face au lit. Elle avait pour objectif de la faire atterrir à plat ventre, espérant qu'elle finirait pas s'avouer vaincue et se laisser pétrir sans résistance. Et dans ce cas, le score serait de 1 à 0 pour la demi-portion.



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Ven 11 Mai - 23:41

Je n’ai même pas le temps de sortir après ma fantastique démonstration de froideur, et c’est bien dommage, parce que j’avais prévu de claquer la porte derrière moi pour terminer le tout en beauté. Non, rien de tout ça. Car Un poids s’abat sur mon dos, un poids qui me prend par surprise et me coupe le souffle, un poids qui vient tout gâcher. Je n’ai pas besoin de me retourner pour comprendre que cette espèce de sangsue cherche à m’empêcher de partir.

« Eh mais… ! Lâche-moi, qu’est-ce qui te prend ? »

Je proteste en vain. J’ai l’impression d’être attaqué par un morveux qui me prend pour son nouveau cheval. En avant, en arrière, hue, mon brave.
Jusqu’ici, j’ai été cassante, j’ai dit des choses assez méchantes pour la repousser. A présent, je suis plus surprise qu’autre chose. Cette masseuse acharnée ne proteste même pas, et elle m’insulte encore moins. Au contraire, ça a l’air de l’amuser… C’est moi ou cette fille est maso ??

Je me sens traînée en arrière et atterrir sur un matelas comme un vulgaire sac de légumes, sans que je n’aie eu le temps de rien faire. Certes, elle avait l’avantage de la surprise, mais je dois avouer qu’elle a une sacrée force... Ok, je retire le « frêle ».

« — Bon, arrête de résister et te fais pas prier ! Tu verras de quoi je suis capable. Moi, je suis la meilleure masseuse du coin, si tu veux savoir. »

Bah dis donc, c’est qu’elle se prend pas pour de la merde, la p’tite ! Je vous vois venir, je suis pas mieux dans ce domaine. Sauf que moi, c’est pas de la prétention, c’est la vérité. D’accord, je juge peut-être trop vite cette fille, après tout, elle est peut-être très douée, même si j’en doute. Mais… Je crois que sa détermination me plaît. Dans d’autres circonstances, je l’aurais sans doute saluée pour son culot, ou proposé un défi.
Eh mais ! L’un n’empêche pas l’autre, en fait… Je lance alors, sans même prendre le temps de réfléchir :

« Ok. T’as cinq minutes pour me convaincre de ne plus quitter ce lit. Si tu te foires, crois bien que je vais te faire payer tout le temps que tu m’as fait perdre. Ca tombe bien, j’avais besoin d’un larbin. »

Je la regarde d’un air tout à fait sérieux, mais à l’intérieur, je ricane. « T’attends pas à ce que je te fasse de cadeaux » disent mes yeux. Tous les médecins, commerçants, ou ce que vous voulez vous le diront : Téa Giulia est une cliente très difficile…

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 12 Mai - 15:54



Ne pas déranger !
Libre


Tout fonctionnait comme prévu finalement. Harriet avait réussi à faire atterrir la jeune fille à plat ventre sur le lit et cette dernière n'en bougeait plus pour le moment. Sa persévérance finissait toujours par vaincre n'importe qui. Plus têtue qu'elle, tu meurs.

Au moment où Harriet retroussait ses manches, sa cliente lui lança une sorte de défi, un challenge. La masseuse écouta attentivement ce qu'il en était. Son objectif : convaincre la cliente de rester d'ici cinq minutes de massage. Autant dire que c'était faisable. Harriet allait le relever haut la main. Elle se planta, droite comme un piquet et salua la jeune fille allongée de la manière d'un soldat à son supérieur. Une main placée au-dessus de la tempe, elle s'exclama.
    « — Bien, Mademoiselle ! Comptez sur moi ! »
Sans plus attendre, Harriet se frotta les mains et commença à remonter le haut de la jeune fille. Une fois qu'elle n'eut plus aucun morceau de tissu pour la gêner dans sa tâche, elle commença à masser les omoplates de l'inconnue. Elle remonta alors vers la nuque, en pinçant légèrement avec les doigts et massa ensuite les épaules. Elle fit de son mieux pour détendre sa cliente avec de passer aux choses sérieuses. Pour Harriet, c'était tout un art que de masser. Il fallait trouver le point préféré de chaque client, les endroits où ils n'appréciaient pas d'être touchés, les points sensibles. Bref, tout un tas de choses auxquelles il fallait faire attention. Pendant qu'elle essayait de détendre sa cliente avant de vraiment la masser, elle eut soudain envie d'engager la conversation. Il est vrai qu'à chaque fois, c'était long de passer une heure à masser sans pouvoir parler ou faire autre chose. De plus, c'était l'occasion de sympathiser avec sa cliente et d'en savoir un peu plus sur elle.
    « — Aufaite, tu t'appelles comment ? Moi, c'est Harriet Mihai. Je suis ici depuis plus de six mois. Dans la section Médecine, bien sur ! »
Tout en parlant, elle continuait à masser les épaules de l'inconnue à la peau lisse comme de la porcelaine.



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Lun 14 Mai - 23:37

J’ai un léger sourire, si léger qu’on le remarque à peine. Pour l’instant, je suis surtout en colère contre cette fille, mais n’empêche qu’elle m’amuse. Elle dégage une espèce de gentille folie. Et j’aime la passion qu’elle voue sans se cacher à ce qu’elle aime. Elle agit avec autant d’empressement et de joie que moi face à un hélico. D’ailleurs, en moins de temps qui ne faut pour le dire, je me retrouve à moitié-nue. On peut dire qu’elle fait pas de manières, celle-là. Elle a de la chance, moi non plus.

Sans crainte, je la laisse commencer son travail, et je ferme les yeux, pour mieux apprécier. Au début, elle commence un peu mollement, mais ce n’est pas désagréable, c’est comme si elle entrait peu à peu en profondeur. Quelque part… ça me met en confiance. Moui. C’pas mal pour l’instant. On sent qu’elle est appliquée et patiente, en tout cas. C’est quelque chose que je ne serai jamais capable de faire, moi. Je pense que j’aurais du mal à ne pas broyer les muscles de mon patient.

Je l'entends alors engager la conversation, sur un ton léger, mais je rétorque aussitôt :

« Gnnm, dis donc, t’essaierais pas de me distraire, là ? Concentre-toi, plutôt. »

Mais j’enregistre quand même ce qu’elle vient de me dire. Harriet Mihai… Je me souviendrai de ce prénom.
Malgré mes résistances, je me rends compte bien vite du pouvoir de la kinésithérapie. C’est comme du chocolat : il y a des gens qui se confient plus facilement quand ils s’empiffrent de sucreries, pendant une déprime. Là, c’est pareil. Les muscles se détendent juste assez pour délier en même temps votre langue, et vous ne vous rendez presque plus compte que vous êtes en train de parler.

« Téa, je ronchonne, yeux à demi-fermés. Téa Giulia Diminezzo. ‘arrivée cette année, moi aussi.»

Mais je me rappelle de la situation. Si je me laisse avoir si facilement, ça va pas le faire. Je rouvre les yeux, regarde ma montre et déclare, juste histoire de relancer la pression et m’amuser un peu :

« Au fait, ça fait presque deux minutes. Allez on accélère, t’es ramollo des patounes, là ! »

Ben ouais, elle croit que je suis une petite coureuse du dimanche ? J’ai des nœuds plein le dos, moi.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Mar 15 Mai - 21:12



Séance improvisée
[Pv Téa Giulia]


Tout allait bien pour le moment. Elle venait à peine de commencer et pour le moment, aucune protestation de la part de sa cliente. Harriet devait à présent masser avec prudence afin de trouver ses points favoris. Pourtant, l'envie de parler ne lui manquait pas. Et, alors qu'elle s'était permise de bavarder comme avec une amie, elle se tut aussitôt lorsque sa cliente ouvrit la bouche. Avec une mine boudeuse, Harriet tourna la tête et ronchonna. Comme si elle n'était pas concentrée. Elle l'était ! Elle veillait même à respecter les différentes étapes qui constituaient, d'après elle, un bon massage ! D'abord, elle devait mettre la cliente en confiance, la détendre, puis commencer à pétrir ses muscles avec une pression un peu plus forte, continuer de la masser là où elle préférait, histoire de lui faire plaisir et pour finir, des caresses agrémentés d'un peu d'huile de massage. C'était testé et approuvé ! Par Harriet, bien sur !

Alors qu'elle continuait silencieusement de pétrir les épaules de la jeune fille dont elle respectait la demande de ne pas parler pendant le massage, Harriet jeta un coup d’œil à son visage. Celle-ci semblait baisser doucement sa garde. Elle commençait à se détendre lentement mais surement. Victoire ! Harriet était bel et bien capable de détendre n'importe qui, la preuve ! Quelque peu fière de son travail et tout en le continuant, elle se contenta de fixer ses mains, s'apprêtant à bientôt passer à l'étape suivante. C'est alors qu'elle entendit la jeune fille allongée parler en ronchonnant. Harriet comprit son nom ; Téa Giulia Diminezzo. Elle leva la tête, quelque peu pensive. Téa Giulia ... Hum, ça ne sonnait pas italien ? Quoi qu'il en soit, Harriet aimait bien la sonorité de ce prénom.

Et bien, pour accepter de parler, c'est que Téa semblait être assez détendue à présent. Harriet aurait sans doute pu lui faire dire n’importe quoi. Enfin, presque. Elle s'apprêtait à ouvrir de nouveau la bouche quand sa cliente la devança. Après avoir regardé sa montre, cette dernière tenta de booster un peu plus Harriet dans son massage. C'était si mou que ça ? C'est fou, habituellement, on ne lui reprochait jamais ça, on lui reprochait de pincer trop fort ou alors de ne pas prendre son temps. Si Téa voulait quelque chose de vif, elle allait être servie. Harriet secoua les mains un petit moment, les échauffa avec des petites rotations du poignet et en agitant les doigts dans tout les sens. Il était important de s'échauffer sinon, impossible de tenir jusqu'au bout du massage sans crampe ou de ne pas finir la séance avec des douleurs au niveau des mains. Harriet resta silencieuse et se concentre afin de donner le meilleur massage qu'elle n'ait jamais fait. Téa était une cliente de marque, donc, massage de marque. Il fallait mettre le paquet avec elle si elle voulait faire marcher son business, le Centre de Massage de Harriet ! Quoi que, c'était trop long comme nom ! Il fallait quelque chose d'un peu plus exceptionnel. Hum. A méditer donc.

Harriet commença par installer Téa comme il le fallait. Elle la conduit à poser sa tête sur ses deux mains jointes à plat, de côté. Une fois cela fait, Harriet souffla d'un air satisfait et annonça le programme qui l'attendait.
    « — Bon, pour commencer, on va soulager tes cervicales et tes épaules, comme il se doit ! Surtout ne bouge pas tant que je ne te le dis pas. »
Harriet se plaça sur le côté droit de Téa et commença à masser la partie charnue située entre le cou et l'épaule. Elle posa ses deux mains et pinça le muscle de manière à "l'essorer" comme un torchon mouillé. Légèrement, bien entendu ! Harriet fronça les sourcils ce qui lui donnait son air concentré. Une fois qu'elle était sure de son mouvement, elle se permit de questionner Téa.
    « — Pas trop fort ou trop rapide ? »
Harriet continua la manœuvre jusqu'à la nuque et redescendit jusqu'à l'épaule afin de recommencer. C'était tout un métier, voyez-vous !



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 26 Mai - 0:49

Je me laisse guider par Harriet, sans broncher. Après tout, j’ai promis de lui laisser cinq minutes entières pour me prouver ce qu’elle a dans le bide, ce serait être mauvaise joueuse de lui mettre des bâtons dans les roues. Je suis donc ses instructions, curieuse de voir ce qu’elle compte me concocter.

Elle commence à s’attaquer à une partie assez sensible, entre le cou et l’épaule, celle qui fait vite mal si on ne s’échauffe pas bien. Mon problème, c’est que j’ai tendance à lever les épaules légèrement, comme si j’étais toujours tendue, aux aguets. Là, je me lâche complètement et je dois avouer que c’est pas mal comme sensation.

« — Pas trop fort ou trop rapide ? »

« Nan, bouge pas. Je veux dire… Continue. »

Le silence emplit la pièce. Ca participe à me détendre, en quelque sorte. Ou plutôt à m’endormir, lentement, mais sûrement… J’ouvre tout à fait les yeux. Ce n’est pas le moment. Finalement, c’est peut-être aussi pour tenir leur client éveillé que les masseurs tiennent tant à alimenter la conversation.

J’ai la tête tournée du côté opposé à Harriet, je ne vois pas son visage, mais j’essaye de deviner quelle expression il peut avoir. Elle sourit sûrement, elle m’a l’air d’être une belle excitée. Mais une passionnée avant tout. Ca se voit rien qu’à sa façon de me masser. On dirait qu’elle modèle un matériau précieux, tellement elle prend des précautions, tout en y mettant du cœur. C’est étrange à expliquer, mais là, à l’instant, j’ai l’impression d’être devenue quelqu’un d’important, non pas à ses yeux, mais plutôt à ses mains.
Je ne veux pas rabaisser ce qui lui tient à cœur, car moi-même je ne le supporte pas. J’ai connu des gens qui ont critiqué ma passion de l’armée et de l’aviation sans rien y connaître, et je peux affirmer que ça donne des envies de meurtre. Donc je prends soin de poser ma question sans agressivité, mais plutôt dans un désir de comprendre :

« Pourquoi tu veux devenir masseuse, en fait ? Ca a l’air pénible de tout donner pour faire plaisir aux autres… Non ? »

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 26 Mai - 13:22



Séance improvisée
[Pv Téa Giulia]


Téa semblait être complètement détendue finalement. Enfin, elle semblait l'être. Même si certains points laissaient penser le contraire, Harriet pensait qu'elle tentait de ne pas laisser transparaitre sa satisfaction face au talent de la jeune kiné qu'elle était, rien de plus. Harriet était convaincue d'avoir fait ses preuves. Toutefois, elle ne baissa pas sa garde et continua son massage, toujours aussi concentrée et active.

Lorsque Harriet n'ouvrait pas la bouche, tout était trop calme d'après elle. Elle avait très envie de briser ce silence mais Téa désirait surement être au calme et mieux valait ne pas l'énerver sinon, toute sa séance tomberait à l'eau. Au lieu de papoter, elle se limitait à étudier les expressions du visage de sa cliente. Elle tentait de s'immiscer dans ses pensées pour savoir si cette dernière appréciait tel ou tel endroit. Elle voulait faire de cette séance l'une des meilleures au monde. Après avoir détendu la nuque, ou plus généralement le haut du corps, elle descendit aux omoplates qu'elle massa à pleines mains. Elle s'aventura également doucement sur les côtés par peur d'être tombée sur quelqu'un de "chatouilleux". Mais, il semblait que Téa ne faisait pas partie de cette catégorie. Elle semblait être résistante, dure comme le roc.

Alors qu'elle méditait sur le caractère et la résistance physique de la jeune fille, Harriet fut interrompue par sa question qui eut pour effet de l’étonner. " Pourquoi elle voulait devenir masseuse ? ". Très bonne question. Harriet stoppa son massage après quelques minutes silencieuses. Puis, elle se plaça de sorte à pouvoir regarder sa cliente dans les yeux.
    « — Et bien, ... Depuis toujours, on m'a dit que j'arrivais à évacuer tous les problèmes de ceux qui passent sous mes mains, rien qu'avec mes massages. Et comme je n'ai jamais trouvé d'autres ambitions, je me suis fixée pour objectif de développer ma capacité à soulager les autres. »
Elle fit une pause et se réinstalla à sa place initiale pour recommencer ce qu'elle faisait quelques minutes plus tôt.
    « — Et puis, j'ai besoin de me démener, de bouger et si je peux aider les autres, c'est très bien comme ça ! »
Elle se remit à pétrir le dos de Téa, surexcitée comme une puce. Personne ne lui avait posé cette question auparavant. C'était d'ailleurs étonnant qu'on lui demande. D'habitude, on accepte son massage (ou pas) et on la remercie. C'est tout. On se moque de savoir pourquoi elle aimait tant masser les autres. C'est pourquoi, elle appréciait beaucoup que Téa s'intéresse à cela. Sa question lui avait fait plaisir, si bien qu'elle se mit encore plus de cœur à l'ouvrage.
    « — Voilà pourquoi j'aime masser ! Voir les autres sourire, c'est ce qu'il y a de mieux ! »
Si elle avait été dessiné, une aura entourée de fleurs et de petites étoiles lui auraient été à merveille afin d'illustrer son côté naïf et enfantin. Quoi qu'il en soit, de retour à la normale, elle regarda attentivement le mouvement de ses mains et réfléchit à son tour à une question qu'elle pourrait poser à la jeune fille. C'est alors qu'elle repensa à sa section. Elle avait parlé d'hélico'. Donc, elle devait être pilote.
    « — Hum, d'après ce que tu m'as dit tout à l'heure, t'es pilote d'hélicoptère, c'est ça ? Une raison particulière à ça ? »
Peut-être que comme elle, son passé ou quoi que ce soit d'autre l'avait poussé à s'engager dans cette voie de l'aviation. Ou pas ?



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 9 Juin - 0:42

Sur mon dos, les positions et la pression des mains d’Harriet changent régulièrement. Je profite, ou du moins j’essaye de percevoir chaque petit changement, qu’ils me plaisent ou non. Elle ne reste pas très longtemps sur le même geste, mais préfère prendre le temps de me faire découvrir de multiples façons de masser. J’ai mes préférées, bien sûr, mais pour l’instant, je savoure l’inconnu… Jusqu’à ce qu’il me soit retiré, brusquement. Eh mais… !

Mon regard rencontre celui d’Harriet, avant même que je ne songe à me retourner. Elle me regarde sans gêne. Ma question l’a laissée pensive, apparemment. Je ne proteste pas tout de suite, bien que j’aurais bien réclamé de continuer le massage.

« — Et bien, ... Depuis toujours, on m'a dit que j'arrivais à évacuer tous les problèmes de ceux qui passent sous mes mains, rien qu'avec mes massages. Et comme je n'ai jamais trouvé d'autres ambitions, je me suis fixée pour objectif de développer ma capacité à soulager les autres. Et puis, j'ai besoin de me démener, de bouger et si je peux aider les autres, c'est très bien comme ça !»


Elle reprend sa place, sans que je n’aie eu besoin de me plaindre finalement, me laissant le temps de réfléchir à sa réponse. Intéressant… Il y a donc des gens assez stupidement généreux pour se consacrer à leur « prochain », dans ce monde. Oh, vous allez dire que je suis méchante. Je vous rassure, je ne le pense pas vraiment, je m’en moque juste gentiment. La bonté, la générosité, l’altruisme, c’est bien. Mais pas pour moi. Je fonctionne autrement, sur d’autres valeurs. Mais ça m’empêche pas de respecter celles des autres.
Au fond, les intentions d’Harriet sont tout à fait louables. En y réfléchissant, je me dis que c’est important qu’il existe des gens comme elle. Et puis, tant qu’il y a de la passion et de la volonté, moi, je cautionne. Et elle n’a pas l’air d’en manquer…

« — Voilà pourquoi j'aime masser ! Voir les autres sourire, c'est ce qu'il y a de mieux ! »

Ah… Elle a vu que je souriais ? Ou elle a tout simplement réussi son coup ? Je ferme les yeux, tandis que mon sourire s’agrandit un peu plus. Je n’ai plus envie de regarder l’heure, à présent. Les cinq minutes doivent être largement dépassées.

« T’as gagné ton ticket, ma belle. »

Je ne m’explique pas plus que ça. Je pense qu’elle a compris toute seule, même sans ce que j’ai dit. Je lui jette néanmoins un coup d’œil, juste pour voir son expression. Je manque de pouffer de rire sous le coup. Je ne peux m’empêcher de la chambrer un peu :

« Trop mignonne. T’as la figure d’un gosse qu’on a emmené dans la baraque du Père Noël. »

Je rajoute, en reposant ma tête entre mes bras, mais sur un ton plus bas :

« Je crois que… t’iras loin. En tout cas, j’te le souhaite. »

Dis donc, son massage me rend presque guimauveuse… Mais peu importe, c’était sincère.

« — Hum, d'après ce que tu m'as dit tout à l'heure, t'es pilote d'hélicoptère, c'est ça ? Une raison particulière à ça ? »

Je mets quelques secondes à atterrir. C’est le cas de le dire. Je me crispe légèrement, le temps de quelques secondes. Quelques mauvais souvenirs remontent, et ça me fait frissonner, comme s’ils passaient par ma colonne vertébrale. Assez… désagréable.
Je me ressaisis rapidement. On se détend, Téa. C’est bête, en plus, c’est pas comme si la question était un piège. Je pouvais très bien y répondre évasivement, parler seulement de ce qui m’arrangeait. Ou pas y répondre du tout, carrément. Mais je le fais quand même, par fair-play. Elle s’est ouverte à moi, je pouvais bien la laisser voir un petit bout de moi. Tout petit bout.

« Une passion d’enfance. Je viens d’un milieu qui m’a facilité l’accès aux engins militaires, disons… Je sais pas trop comment m’est venue mon envie de voler. Mais c’est venu. Et puis j’étais douée, j’apprenais vite, forcément, ça encourage, et on se construit vite des rêves… »

Qui ne se réalisent pas toujours. Ou qui finissent piétinés, méprisés comme des cafards, ce qui est pire.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Sam 9 Juin - 13:21



Séance improvisée
[Pv Téa Giulia]


Harriet était fière d'elle. Elle avait enfin conquis Téa qu'elle s'était permise d'ajoutée dès maintenant à sa liste de cliente. Elle avait "gagné son ticket" comme lui avait d'ailleurs dit cette dernière. Alors que tout allait pour le mieux et qu'Harriet avait décidé de retourner à Téa sa question, elle sentit celle-ci se crisper. La jeune pilote n'était plus aussi détendue. Il semblait que lui demander la raison de sa motivation à devenir pilote n'était pas la meilleure des choses à faire. Et pourtant, Harriet était curieuse de savoir. C'est pourquoi, elle continua à masser toujours aussi consciencieusement sa cliente mais ne décrocha pas un seul mot durant tout son discours.

Harriet s'aventurait à palper la peau près des côtes de la pilote qui venait de répondre de manière très sérieuse. Elle imaginait Téa, plus jeune, s'approchant des avions et autres gros mastodontes de fers dont elle n'avait qu'une seule envie : monter à bord et s'envoler. Elle l'imaginait gamine, en train de bassiner les adultes pour pouvoir aider et apprendre au plus vite. Harriet se mit à sourire tendrement à cette simple pensée. Elle trouvait cela tellement adorable. Mais, tout à coup, elle fut interpelée par la dernière phrase de Téa. "On se construit vite des rêves…". Cela sonnait d'une manière presque mélancolique. Tant et si bien que la jeune masseuse ne pouvait pas retenir sa langue et demanda, pleine de curiosité.
    « — Quel genre de rêves ? »
Alors qu'elle venait tout juste de poser une question, Harriet leva le nez au ciel et déclara d'une voix fière et déterminée :
    « — Moi, mon rêve, c'est de devenir la meilleure kiné' du coin ! Et je le deviendrais ! A coup sûr ! »
Harriet était à l'instant pleine d'enthousiasme et de détermination. Elle espérait vraiment parvenir à réaliser son rêve, aussi stupide soit-il pour certains. C'était néanmoins le but qu'elle s'était fixée. Une fois qu'elle l'aurait atteint, elle en trouverait sans doute un autre, afin de ne jamais s'ennuyer. Mais pour le moment, elle se départie de sa gaieté, attendant en silence la réponse de Téa qu'elle espérait obtenir. Peut-être qu'après lui avoir aussi parlé de son rêve, son amie en ferait de même ?



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Dim 10 Juin - 17:35

« — Quel genre de rêves ? »

Je fronce les sourcils à cette question, mais Harriet me laisse à peine le temps de réfléchir à une réponse, qu’elle renchérit :

« — Moi, mon rêve, c'est de devenir la meilleure kiné' du coin ! Et je le deviendrais ! A coup sûr ! »

Discrètement, je ris. Elle me fait penser à ces héros de manga qui lèvent le poing en l’air en jurant qu’ils parviendront à leurs objectifs, avec des étoiles dans les yeux. Moi aussi, je me suis jurée d’y parvenir, mais pas aussi naïvement. Même si je passe mon temps à montrer aux autres ma confiance débordante, parfois… je doute. Je me demande si j’ai fait les bons choix, si je suis réellement capable de réaliser mon but, si je ne suis pas tout bonnement en train de m’illusionner et de foncer droit dans un mur, où la claque sera plus que difficile à encaisser.

« J’ai pas les compétences pour te dire si t’es en train de rêver debout ou pas, mais fais-y attention. Essaye de ne pas trop te monter à la tête, ça pourrait mal finir… »

Si seulement je pouvais appliquer mes propres conseils, je pourrais presque me prendre au sérieux. Mais là, j’ai juste envie de rire. Jaune, bien sûr. Je suis l’exemple typique de la fille qui s’y croit, mais je joue les filles rationnelles devant une gamine encore pleine de rêves innocents. Fais ce que je dis, pas ce que je fais, hein ? Un dicton qu’on m’a trop souvent répété dans mon enfance. Un dicton qui m’a vraiment insupportée. Et maintenant, je suis en train de l’appliquer avec quelqu’un d’autre ? Quelle blague.

« Enfin, je dis ça, mais je veux pas t’effrayer, hein ! Surtout que j’suis pas mieux. Enfin… laisse tomber. Ce que je veux dire, c’est… »

Je me maudis intérieurement d’être si peu claire dans ce que je dis. Si c’est comme ça, ferme-la, Téa. Mais ma langue semble en avoir décidé autrement :

« Tes rêves sont les seules choses qui t’appartiennent réellement, alors ne laisse personne y toucher. Ne prête pas attention aux gens qui te font croire que tu n’y arriveras pas. Ils mentent. Tous. Personne ne peut te le dire, mais il n’y a que toi pour vérifier. »

Je m’arrête, d’un coup brusque, par peur d’aller trop loin. Ca commençait à glisser dangereusement vers un autre terrain, plus personnel, que je n’ai absolument pas envie d’aborder. Encore moins avec une inconnue, bien que fort sympathique.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Dim 10 Juin - 17:45



Séance improvisée
[Pv Téa Giulia]


La tête penchée sur le côté, Harriet écoutait son interlocutrice tout en la massant fermement sur les côtés. En entendant Téa répondre à sa question, une touche de remord s'empara de la masseuse. Téa ne paraissait absolument pas ravie de parler de tout cela. Elle semblait même se sentir très mal. Ses muscles étaient quelque peu crispé, chose qu'Harriet avait clairement constaté depuis un bon moment. Aucun signe de stress, de fatigue ou d'énervement ne lui échappait. C'est pourquoi, elle écouta patiemment sa cliente jusqu'au bout. Elle se permit de retenir ses conseils, pensant malgré tout qu'elle n'avait pas à s'en faire puisque rien ne pourrait jamais se mettre sur son chemin. Harriet était bien trop sure d'elle pour être déstabilisée par qui que ce soit. Quoi qu'il en soit, la brunette prit l'initiative d'intervenir, toujours aussi enthousiaste.
    « — Message reçu ! Bien, changement de programme ! »
Comme si elle possédait une télécommande dans la main gauche, Harriet mima le fait de changer de chaine en appuyant sur un bouton. Elle accompagna son geste d'un sourire malicieux et reposa sa main pour masser la jeune fille. Pour le moment, elle avait préféré mettre un terme au sujet. Elle était ici pour détendre Téa, non pas pour la rendre patraque ou dépressive ! Vivement, elle remonta la colonne vertébrale avec ses doigts et réfléchit pendant ce temps à un sujet de conversation un peu plus gaie. Tout à coup, elle repensa à toutes ces petites rumeurs auxquelles elle se tenait vivement au courant. Car, il fallait bien avouer que les ragots, Harriet aima ça. C'était la moindre des choses qu'elle puisse trouver afin de nourrir sa curiosité. Grâce à son savoir absolu des rumeurs qui circulaient dans les alentours, elle se racla la gorge et dit d'une petite voix mesquine.
    « — Tu sais, j'ai entendu dire qu'un certain Mark avait reçu une culotte comme preuve d'amour. De qui, comment et quand, je sais pas mais en tout cas, il paraitrait qu'il en a reçu une. T'imagines toi ? Une culotte à la place d'une lettre d'amour ... »
Harriet pouffa de rire en imaginant la scène. Décidément, les mœurs devenaient de plus en plus bizarre ces derniers temps ... tout comme les rumeurs, d'ailleurs. C'est alors qu'il lui vint une nouvelle idée. Non pas une rumeur, mais une idée pour son massage. Elle se pencha alors vers Téa, afin d'entrer dans son champ de vision et lui demanda, l'air sérieux.
    « — A ton avis, de l'huile d'olive ou même de tournesol, ça pourrait pas servir d'huile de massage ? »
Harriet souhaitait faire un massage dans les règles de l'art mais le seul hic, c'est qu'il lui manquait l'huile de massage. Mais, peut-être que les huiles de cuisine pouvait être utile dans ces cas-là, non ? Elle cessa de masser et croisa les bras, l'air soucieuse. C'est alors qu'elle commença à se diriger lentement vers la porte de sa chambre. Le réfectoire n'était pas très loin après tout. Peut-être trouverait-elle de quoi faire l'affaire !



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Lun 18 Juin - 0:10

« — Message reçu ! Bien, changement de programme ! »

Et elle mime un geste, comme si elle était face à une télé, et que tout ce qu’elle avait à faire pour changer un programme qui lui plaisait pas, c’était d’appuyer sur un bouton. Je la regarde faire, un peu surprise. Mais bientôt, le sourire reprend place sur mes lèvres, tandis qu’Harriet reprend son massage. C’est une allumée, c’te fille…

« — Tu sais, j'ai entendu dire qu'un certain Mark avait reçu une culotte comme preuve d'amour. De qui, comment et quand, je sais pas mais en tout cas, il paraitrait qu'il en a reçu une. T'imagines toi ? Une culotte à la place d'une lettre d'amour ... »

Une culotte comme preuve d’amour… ? Mes oreilles m’en tombent. N’empêche, elle est douée pour changer de sujet. Au fond, je lui en suis reconnaissante.

« Pff ! Y a des filles qui savent plus quoi inventer… Ca lui a plu, au moins ? Mark, t’as dit ? »

Je cherche dans mes souvenirs, parce que j’ai déjà entendu ce nom quelque part. Et je me rends compte qu’étrangement, dans mon esprit, ce nom est effectivement associé aux culottes…

« Ah mais ! C’est pas un pervers, ce type ? Je crois qu’on m’en a déjà parlé… »

Pas que j’aie quelque chose contre les pervers, j’en suis moi-même une. Mais j’aurai trouvé drôle de rencontrer ce collectionneur de culottes, ou simplement d’en savoir plus sur ces exploits. Maintenant, je me souviens que c’est un nom assez connu, à EP-0.

« — A ton avis, de l'huile d'olive ou même de tournesol, ça pourrait pas servir d'huile de massage ? »

Gneuh ? Elle passe du coq à l’âne, la p’tite. Pour poser une question bizarre, en plus. Qu’est-ce que j’en sais, moi ? C’est elle la masseuse, ici, nan ?

« J’en sais rien, je suppose… Quand j’étais petite, ma mère me chauffait parfois de l’huile d’olive et me l’appliquait sur mon ventre quand j’avais mal, je sais pas si ça peut être considéré comme un massage, mais… Eh, attends ! »

Elle a quitté le poste, la vilaine ! Mon dos frissonne légèrement quand elle se lève. Je me redresse précipitamment, en mettant un bout de drap pour cacher ma poitrine. Faut pas oublier qu’elle m’a carrément dessapée en me forçant à m’allonger !

« Tu vas où ? »

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 21
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   Lun 18 Juin - 21:29



Séance improvisée
[Pv Téa Giulia]


L'huile pouvait avoir toutes sortes d'utilités. Elle servait principalement dans la cuisine mais on en retrouvait ailleurs. Bon, certes, il ne s'agissait pas de la même huile. Personne n'utilisait de l'huile de vidange de son véhicule pour faire cuire ses frites mais, c'était quand même de l'huile. Néanmoins, il fallait à Harriet un semblant d'huile végétal afin de donner un des meilleurs massages à sa cliente. Mais, grande question, était-il possible de trouver de l'huile ici ? Serait-on d'accord pour lui en donner au réfectoire ? Comme le dit le proverbe, "qui ne tente rien, n'a rien". Or, Harriet avait bien l'intention d'aller faire un tour aux cuisines pour quémander un peu d'huile.

Arrivée au pas de la porte, elle resta plantée un moment, s'apercevant qu'elle laissait sa cliente seule au beau milieu de sa chambre. D'ailleurs, elle n'avait même pas fait attention à sa question de tout à l'heure. Toutefois, elle se sentit obligée de mettre un point à son massage pour le moment.
    « — Je vais aller faire un tour aux cuisines pour avoir de l'huile. Je pense que le massage est fini pour aujourd'hui. Si tu veux, la prochaine fois, on rattrapera ça avec un massage à l'huile, je te ferais une remise pour le massage loupé d'aujourd'hui. Sur ce, à bientôt, Téa ! »
Sans plus attendre, elle décolla de la pièce et se dirigea en courant vers l'extérieur, déterminée à obtenir ce qu'elle voulait et dont elle avait besoin pour ses séances de massage.


_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Pv Téa Giulia] Séance improvisée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Pv Téa Giulia] Séance improvisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» une partie improvisé dans une salle clandestine un vendredi soir
» Alfa Romeo de retour sur le Pékin - Paris
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Experimental Project - 0 :: Harriet Mihai-
Sauter vers: