AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pv Kaimana] Bedtime story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: [Pv Kaimana] Bedtime story   Sam 5 Mai - 23:18

    En cette soirée nuageuse, son moral se tâtait entre la résignation et l'agacement. Cela n'affectait pas vraiment son humeur, qu'elle gardait au beau fixe. Un sourire, une once de nonchalance et des prunelles à la recherche d'un point imaginaire. Assise sur son lit, coincée entre l'histoire de Puna et les voix des élèves s'apprêtant à aller dîner, ce qu'elle avait déjà fait, Kaimana se concentrait sur les lignes noires. Les pages jaunies, de temps en temps écornées, montraient que l'ouvrage avait été manipulé bien des fois. Avec une tâche de thé sur la couverture, on pouvait même dire maltraité. Glissant son index, entre deux feuilles, elle se leva. Sa main libre se saisit d'un post-it jaune en forme de flèche qui se retrouva prestement pris en sandwich. Sur ce, elle s'empara d'un gilet crème plié sur un sac, attendant d'être rangé. Tout en passant le volume dans une main puis dans l'autre, Kai l'enfila. Vu les températures, cela aurait tenu du superflu. Pour quelqu'un d'autre.

    D'un pas paisible, ses pieds l'entraînèrent hors du dortoir. Le nez à moitié dans son livre, elle relevait de temps à autre la tête afin d'éviter les élèves entrain de se déplacer. Autant dire que sa lecture n'avançait pas beaucoup. Continuant son chemin, Kai arriva au salon en ayant évité, de justesse, deux bousculades. Mais il ne valait mieux ne pas lui demander une description des individus avec qui cela aurait pu arriver. Elle ne leur avait prêté aucune attention et le seul détail noté était celui d'une voix. Saisie au vol parmi un méli-mélo auditif. Sauf que celle-là était suffisamment spéciale pour qu'elle la note et la reconnaisse. Sa tête se secoua afin de chasser l'image entrain de se former. Son pas s'accéléra et elle s'engouffra avec précipitation dans le salon. Quelques élèves jouaient. Une mauvaise perdante semblait se plaindre de son score. Ils échangèrent un bref salut puis Kaimana alla s'installer dans un fauteuil libre. Après avoir retiré ses chaussures, ses jambes se plièrent pendant que son corps se calait dans la confortable assise.

    De loin, elle suivit la nouvelle partie des joueurs. Elle paraissait attendre. Quelque chose. Ou quelqu'un. En fin de compte, son observation la lassa. Elle rouvrit son livre tournant les premières pages pour remettre la main sur un passage. Une expression pensive plana sur son visage. Ses épaules se haussèrent et le marque-page improvisé apparut. Son visage se leva une dernière fois en direction de la porte.

    — Peut-être qu'elle est entrain de manger...

    Sa voix n'était qu'un murmure. Et même si elle avait parlé plus fort, les autres auraient largement couvert la sienne. Posant ses jambes sur un des accoudoirs, elle se décida à attendre. Il aurait été plus judicieux de laisser un mot dans la chambre. Au cas où. C'était un peu trop tard. D'autant plus qu'elle n'avait pas envie de remonter puis descendre à nouveau. Elle n'avait plus qu'à espérer.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Dim 6 Mai - 9:12



Bedtime story
[Pv Kaimana]


Des grondements furieux s'échappaient de la pièce. Une main posée sur le ventre, Harriet ne put s'empêcher de grimacer. Ces grondements, c'était son ventre qui criait famine après une dure journée de labeur à courir un peu partout dans les couloirs. Harriet avait de l'énergie à revendre, c'est vrai mais lorsque la faim se faisait ressentir, elle était incapable de faire un pas de plus. Allongée sur le lit de sa chambre, elle rêvait d'une bonne assiette de curry avec du riz ainsi que du poisson. Le simple fait que de penser à ça la faisait saliver d'avance, si bien qu'un petit filet de bave roula sur sa joue droite. Manger. Elle n'attendait qu'une chose pour le faire, l'ouverture du réfectoire. Si seulement l'ouverture se faisait à 18h, elle aurait put se jeter sur les portes afin d'être la première servie. Tandis que là, elle avait du patienter pendant 30 minutes de plus pour se remplir l'estomac. C'était une véritable torture à la fin !

C'est avec une impatience non dissimulée qu'elle ne cessait de surveiller l'heure qu'affichait sa montre analogique censée être blanche mais qui avait virée au gris clair avec le temps. Plus que 5 minutes. Bon, étant donné le peu de temps qu'il restait, le mieux à faire était d'aller dès maintenant se poster devant le réfectoire. Les bras croisés contre son ventre, Harriet se mit en route pour le réfectoire, courbée comme une grand-mère qui aurait besoin de sa canne pour avancer. C'était vraiment dure de bouger avec le ventre vide, décidément ! Elle poussa un immense soupir de soulagement lorsqu'elle fut enfin arrivé au réfectoire qui venait à peine d'ouvrir ses portes. Elle avança en trainant les pieds et prit place dans le file comme tout le monde. Une fois installée à une table avec son repas, elle s'arma de sa fourchette, souleva son assiette ... et c'est partit ! Top chrono ! En à peine 2 minutes, Harriet avait déjà engloutie le contenu de son assiette. Plus un seul grain de riz ne trainait dans son assiette et si par malheur, elle en avait oublié un, il n'aurait pas le temps de dire ouf qu'elle l'aurait déjà gobé. Tout en reposant ses couverts et en avalant un grand verre d'eau, elle se stoppa net sur l'assiette de sa voisine de table. MON DIEU ! Elle gâchait du riz, ce si précieux riz ! Bon sang, comment pouvait-on laisser des restes dans son assiette ? La petite brune se rapprocha à pas de velours de sa camarade et attira son attention en appuyant sur son bras avec son index. Elle prit une mine sombre et s'adressa à l'adolescente qui se stoppa en plein milieu d'une conversation sérieuse.
    « — Tu ... veux plus de ton riz ? »
Le regard insistant et obscure de Harriet poussa l'autre à lui donner son assiette, tout en ayant un sourire crispé. Harriet s'empara de l'assiette et remercia bien gentiment sa camarade juste avant d'engloutir l'assiette comme elle avait fait avec la sienne quelques minutes auparavant. Batterie rechargée ! Même si elle avait encore un petit creux, elle pouvait désormais attendre jusqu'à demain matin. Estomac sur pattes ? Plus ou moins. C'est simplement que pour avoir autant d'énergie, il fallait du carburant. Normal, non ?

Néanmoins, satisfaite de son repas, elle se dirigea machinalement jusqu'au salon. Elle avait l'habitude de venir faire un tour par ici en coup de vent, histoire de voir si elle croisait une tête familière. Elle s'avança jusqu'à l'encadrement de la porte et passa la tête pour jeter un coup d’œil à la pièce. Hum, comme d'habitude, un raffut épouvantable ! Rien n'égalait le silence confortable de la bibliothèque pour Harriet. Cependant, il lui semblait avoir reconnue une frimousse qu'elle connaissait bien. Intriguée et histoire de se conforter dans son idée, elle s'avança en sautillant près du fauteuil où une jeune fille était installée, un livre entre les mains. Harriet s'approcha, tout sourire et se pencha vers sa plongeuse préférée.
    « — Kai' ! Besoin d'un petit massage ? »
Une aura chargée de tendresse entourait la jeune fille, heureuse d'avoir trouvé l'une des personnes les plus importantes pour elle en ce bas-monde.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Lun 7 Mai - 19:54

    Les lignes se tordaient pour former une nouvelle image. Sa concentration s'étiolait, malheureusement pas à cause des autres personnes présentes. Ses oreilles changèrent de couleur, devinrent plus rouge. Signe de gêne. Sourcils froncés, elle se forçait à reprendre sa lecture, quitte à recommencer trois lignes avant. Une progression aussi lente la désespérait. Haumea avait-elle été aussi consternée par le comportement de Kiha-wahine ? Leur culture prônait l'amour de l'autre, la bienveillance à son égard, cependant leurs histoires comptaient un bon nombre de morts. Suicide ou meurtre. Maintenant les pages avec une main, elle massa sa tempe droite avec l'autre. Lorsqu'on était pas dedans, il n'y avait rien à faire. Etait-elle malade ? Néanmoins trop absorbée par le chemin emprunté par son imagination, Kai ne remarqua pas une présence familière.

    Dès que les mots résonnèrent, un sursaut anima son corps. Les joues rouges, teintées par la honte et la culpabilité comme si ses pensées risquaient d'être dévoilées, elle tourna la tête se trouvant nez à nez avec son interlocutrice. Avec tendresse, elle s'exclama.

    — Harriet ! Tu m'as fait peur !

    Assez idiot car Harriet était loin d'être une personne qui la mettait mal à l'aise ou dont elle se méfiait. De plus, elle s'en voulait de ne pas avoir noté, plus tôt, sa présence. Changeant de position, elle lui fit signe de venir s'asseoir avec elle. Il fallait juste trouver la position la plus adéquate. Le livre finit refermé et posé sur l'accoudoir. Suite à un faux mouvement, il tomba mais Kai se contenta de lui adresser un regard ennuyé. Il devait être à l'origine de ses songes inhabituelles. Dire qu'un mâtin, elle en avait presque oublié de prendre soin de Constantine ! Dès que Harriet fut assise à portée de main, Kaimana referma ses bras sur la silhouette longiligne de la masseuse, une joue s'appuyant sur sa tête.

    — Hm pas besoin de massage, pas ce soir...

    Un refus de sa part était rare mais, ce soir, un lavage de cerveau l'aurait fort arrangé. Les massages d'Harriet plongeaient dans un tel état de bien-être, que le même flash oserait la hanter à nouveau. Avec de la chance, d'autres souvenirs resurgiraient, en particulier celui d'une ombre. Ou alors, elle s'assoupirait puis se réveillerait brusquement. Cependant l'arrivée d'Harriet l'éloigna de ses craintes et lui redonna du baume au cœur. Un petit sourire paisible s'accrocha à ses lèvres. Un aperçu sans doute singulier pour les personnes croyant que seules, les méduses avaient toute sa sympathie.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Mar 8 Mai - 20:59



Bedtime story
[Pv Kaimana]


Penchée en face de Kaimana, Harriet la fixait avec un visage radieux. C'était toujours un plaisir de pouvoir croiser celle qu'elle considérait comme une grande sœur. A vrai dire, elle ne savait pas vraiment ce que cela signifiait d'être sœur puisqu'elle n'en avait jamais eut mais elle s'était fait une idée à ce sujet. Des sœurs se racontaient tout leurs problèmes, prenaient soin l'une de l'autre, se chamaillaient. Pour elle, leur relation remplissait tout ses critères. Et puis, depuis son arrivée et même depuis toujours, Kaimana était la première à lui témoigner tant d'affection. Avec le temps et vu son nombre peu élevé de relations, elle avait vite appris à connaitre Kai'. Si bien que ce soir, son attitude eut vite fait de l'alarmer.

Alors que Harriet l'avait interpellé pour attirer son attention, Kaimana tourna la tête en direction de la jeune fille, se tirant de ses songes. Ce fût une Kaimana embarrassée que découvrit la petite brune. Elle en resta très étonnée car elle n'avait encore jamais vu son amie afficher une expression pareille. Cependant, cette dernière sembla recouvrir ses esprits et s'adressa à Harriet de sa voix douce et emplie de tendresse habituelle. D'après ce qu'elle comprit, Harriet l'avait simplement surprise à débouler si subitement devant elle. Si elle n'était pas arrivé en trombe jusqu'ici, elle n'avait pas non plus fait preuve d'une grande discrétion et de l'avis de la masseuse, ce fût très bizarre que Kaimana ne l'ait pas vu arriver. Quoi qu'il en soit, celle-ci invita Harriet à s’asseoir auprès d'elle. Sans plus attendre, la jeune fille s'empressa de rejoindre son amie mais avant cela, elle ramassa le livre que cette dernière avait déposé et fait accidentellement tomber. Elle ne put s'empêcher d'épousseter sa couverture et de le déposer sur un siège voisin avant de s'installer juste à côté de Kaimana.

Aussitôt installée, elle replia ses jambes sur le fauteuil et sentit les bras de Kai' lui entourer la taille. Harriet eut un sourire idiot et elle se serra un peu plus contre son amie, comme une petite fille qui se collait contre sa mère. Elle laissa Kaimana poser sa joue sur sa tête et ne décolla pas d'un centimètre. Tellement rassurée et apaisée, Harriet aurait très bien put s'endormir sur place, si toutefois, Kaimana n'avait pas répondu de la sorte à sa question. Elle avait décliné son offre avec une voix qui lui parut pensive, égarée. Harriet en était sure cette fois-ci. Quelque chose la tracassait. Kai' n'était pas comme d'habitude. Quelqu'un lui avait dit ou fait quelque chose de mal ? Si c'était ça, Harriet se ferait une joie d'aller lui retourner un bras et deux ou trois côtes. Personne n'avait le droit de rendre Kaimana malheureuse, personne ! Pour l'instant, la brunette se contenta de prendre une mine chagrinée et demanda d'une petite voix.
    — Dis, Kai' ! Quelque chose te tracasse ?
Elle leva un peu la tête, évitant de déranger sa grande sœur qui semblait être, elle aussi, confortablement installée.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Ven 11 Mai - 20:43

    Croire qu'on pouvait tromper des personnes était un leurre. De plus, qui cherchait-elle à induire vraiment en erreur ? Toutefois ça ne fournissait pas une réponse à Harriet. Les oreilles écarlates, Kaimana chercha désespérement une réplique convaincante. Devoirs ? Santé ? Avant que son cerveau ait décidé de quoique ce soit, elle bredouilla.

    — Juste un mon... ma chev-poignet qui me fait mal... C'est... tout...

    Elle se mordit immédiatement l'intérieur de la joue. Comme si c'était quelque chose à dire à une personne en section médicale. Même si sa voix pouvait nourrir clairement une quelconque suspicion, on ne savait jamais. Elle n'avait pas envie de passer par la case auscultation ou, pire, arrêt de tout sport. Toutefois, mauvaise menteuse ne voulait pas dire cracher le morceau. Sans compter qu'elle appréhendait la réaction de la masseuse. Les doutes et les craintes présents dans son esprit la mèneraient forcément sur une mauvaise piste. À la clef de celle-là, une situation inconnue. Ses dents triturèrent sa lèvre inférieure. À ce stade-là, les confidences ne feraient que grossir la confusion. Un sourire rassurant étira ses lèvres. Il n'y avait rien de grave. Elle se confierait plus tard, lorsque tout serait clair.

    Se souvenant d'un coup de son livre, sa tête se pencha. Un de ses bras s'étira pour se saisir de l'ouvrage encore prêt de l'assise. La couverture sobre, noire avec le titre en blanc, finit sous le nez d'Harriet.

    — Ça pourrait te plaire...

    Kai se remémorait parfaitement de son goût pour les légendes. Bien sur, de nombreux ouvrages dormaient sur les rayonnages de la bibliothèque mais tous n'étaient pas présents. À ce moment, le talent de son grand-père lui revint à l'esprit. Il contait chaque histoire comme s'il s'agissait de la réalité. Avec leur joie, leur peine, leur colère, les personnages prenaient en vie sous leurs yeux. Parfois l'auditoire s'identifiait à tel guerrier, dieu ou déesse. Tout en y pensant, ses doigts ouvrirent le fascicule à la première page.

    — Par contre, quasiment aucune histoire ne finit bien...

    Autant la prévenir avant.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Sam 12 Mai - 13:50



Bedtime Story
[Pv Kaimana]


La réponse que Kaimana avait donné à Harriet semblait peu convaincante. Si elle avait mal au poignet, pourquoi avait-elle cet air gêné ? C'était le fait d'avoir mal qui la mettait mal à l'aise ? Harriet ne comprenait pas vraiment. Elle se contenta de lui répondre brièvement.
    « — Je vois. »
Sa réponse était quelque peu maussade. La brunette n’aimait pas voir Kai' ainsi. Quelque chose la tracassait et elle semblait vouloir le garder pour elle pour le moment. Harriet respecta le silence de Kaimana et préféra attendre que cette dernière lui parle d'elle même de ce sujet qui attisait sa gêne. Elle semblait pourtant quelque peu déçue de ne pas pouvoir l'aider à ne plus y penser. Soudain, elle sentit son aînée ramasser quelque chose. En effet, cette dernière récupéra le livre qu'elle était en train de lire avant qu'Harriet n'arrive ici. La brunette fut tout à coup émerveillée par l'ouvrage. Un livre de légendes, comme elle les aimait. Elle tourna la tête vers Kaimana et lui adressa un grand sourire reconnaissant. Pour sur que cela allait lui plaire, elle adorait tout ce qui était légendes et histoires. A l'orphelinat, si personne ne lui en avait raconté, elle en avait toujours lu pour compenser ce manque. Elle se terrait dans son coin, un livre entre les mains et les yeux rivés sur les lettres d'encre imprimées sur chaque page de l'ouvrage. Ici, elle n'avait pas perdue sa petite habitude et passait le plus clair de son temps à la bibliothèque. Cependant, de tous les livres qu'elle avait vu sur l'étagère de la bibliothèque, le livre qu'avait Kaimana n'y était pas. La jeune fille fut donc impatiente de savoir ce que ce dernier renfermait.

Elle jeta un coup d’œil à la couverture sur lequel était imprimé le titre en dessous duquel un dessin illustrait le contenu de l'ouvrage. Elle attendit impatiemment de commencer à le lire quand Kaimana la mit en garde vis-à-vis de ces histoires. Même si aucune ne finissait bien, elle voulait tout de même les entendre. Qu'elles finissent bien ou mal, ça ne l'empêcherait pas de les aimer quand même. Et puis, elle en avait déjà lu et certaines faisaient parties de ses préférés. Harriet se cala bien contre Kaimana et répondit, impatiente de commencer.
    « — Ne t'inquiète pas. Je les aime quand même. Allez vite, on commence ! »
Son impatience lui donnait à nouveau cet air enfantin habituel. Elle ne put d’ailleurs s'empêcher de se balancer légèrement d'avant en arrière, voulant commencer au plus vite.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Mer 16 Mai - 18:29

    Riant doucement sous l'attitude de Harriet, elle passa la table des matières et la préface. Une faible affirmation franchit la barrière de ses lèvres puis fut répétée avec douceur. Être loin du dortoir l'apaisait. Les traces de la tempête dans laquelle elle avait été prise, à contre-coeur, subsistaient toujours. Elle avait beau se montrer aussi indifférente que possible, l'atmosphère planant dans le dortoir l'étouffait petit à petit. Le désavantage de l'île était de ne laisser que peu d'échappatoire. Peut-être devait-elle parler de cela à Harriet, lui demander si elle pouvait rejoindre leur chambrée pour quelques nuits. Heureusement d'autres pensées bien plus agréables la préoccupaient. Et puis la masseuse était là. Et quelle histoire allait-elle choisir ? Celle avec des dragons ? Des fantômes ? Ou
    une dont les racines s'ancraient encore dans leur culture ? Comme celle de Pele et de la déesse des neiges ?

    Après réflexion, Kai ouvrit le livre à une page où le titre écrit en capital attirait l'oeil, Nanaue, the Sharkman. Comme une grande sœur racontant une histoire, la plongeuse se mit lire. Les mots relataient l'histoire de Kamohoalii, le roi requin de Maui et Hawaï. Il possédait plusieurs grottes sur ses îles et s'en servait comme demeure. L'une de ses préférées se situait sur l'île principale à Koamano, l'autre à Maiaukiu, près d'une vallée nommée Waipio, traversée par une rivière. Dans cette vallée vivait une belle jeune femme du nom de Kalei. Amatrice de coquillages, elle se rendait souvent à la plage avec d'autres femmes. Quand la mer se déchainait et que les autres en avaient peur, Kalei y allait seule. Excellente nageuse et plongeuse avertie, la jeune femme avait charmé Kamohoalii qui l'observait chaque jour en toute discrétion. Cependant il ne pouvait l'approcher dans sa véritable forme. Les anciens croyaient que bon nombre de dieux requins pouvaient se transformer lorsqu'ils le désiraient, prenant même à l'occasion une apparence humaine.

    S'il pouvait tenir entièrement la femme dans sa gueule, il devait user de moyens plus agréables afin de lui faire la cour. Se transformant en beau jeune homme, le dieu commença à l'attendre chaque matin où la mer perdait son calme. Un jour, les éléments lui offrirent sa chance. Kalei en danger sur un rocher faillit être emportée par une imposante vague mais un inconnu la sauva. Ainsi débuta leur rencontre. Elle finit par devenir sa femme puis mère. Un jour, son époux l'informa de sa véritable nature et qu'il devait la quitter. Cependant il partit après l'avoir mise en garde. Leur enfant ne devait jamais manger de la viande. À cause de la dualité de sa naissance, il ne fallait pas grand chose pour changer son corps. Peu de temps après, la jeune femme donna naissance à un garçon ressemblant à n'importe quel bébé. Pourtant dans son dos, entre ses épaules, une bouche de requin rappelait une partie de ses origines. Kalei avait prévenu sa famille et tous avaient décidé de garder le secret, craignant les peurs ou la jalousie des chefs à l'égard d'un tel être.

    Marquant une pause, Kai se pencha légèrement pour voir l'expression d'Harriet. Pour l'instant, il n'y avait rien de particulier. Les noms et leur sonorité lui paraissaient peut-être étranges par contre. Appuyant son menton sur l'une des épaules de l'adolescente, elle souffla.

    — Que va-t-il arriver d'après toi ?


_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Jeu 17 Mai - 16:55



Bedtime Story
[Pv Kaimana]


Le rire émit par sa grande sœur la rassurait quelque part. Il sonnait comme une douce mélodie, une mélodie apaisante semblable à la voix chaleureuse d'une mère qui chante une berceuse à son enfant pour sécher ses larmes. Harriet était heureuse d'avoir Kaimana auprès d'elle. Elle remplissait un rôle très important à ses yeux. Il n'y avait qu'avec elle pour le moment qu'elle pouvait se sentir aussi à l'aise, qu'elle pouvait se permettre de se blottir contre elle. Et pour rien au monde, elle ne laisserait quelqu'un faire du mal à Kaimana. C'était décidé ! Elle allait mener son enquête sur la raison pour laquelle Kaimana avait le cafard aujourd'hui ! Mais avant ça ...

L'histoire ! Installée avec les jambes repliées et tout contre Kai', elle attendit patiemment que cette dernière ait fait son choix. En attendant, Harriet jeta un coup d’œil aux alentours. Certains de leurs camarades étaient encore en train de jouer. Ils riaient et jetaient, de temps à autre, quelques coups d’œils du côté de Harriet et Kaimana. La brunette ne prêta aucune attention à leur regard et porta son attention sur le livre de son ainée. Le titre fut la première chose à l'interpeler. Nanaue, the Sharkman. L'homme ... requin ?! Aïe, une histoire où la mer faisait son apparition. Requin = mer. Mer= eau. Harriet n'appréciait pas forcement les histoires trop ... humides. Mais, elle ne voulait pas faire de la peine à sa grande sœur. C'est pourquoi, elle se contenta de sourire, tout en appréhendant l'histoire. Et si elle venait à faire des cauchemars ? Non, pas de panique. Il valait mieux écouter ce qu'il en était avant de se faire des films en tout genre.

Très concentrée, Harriet écouta attentivement l'histoire, tout en suivant les phrases que lisaient Kaimana, au fur et à mesure. Elle eut un peu de mal à retenir tous les noms sur le coup et de plus, ils semblaient assez difficiles à prononcer. Mais, finalement, elle prit goût à cette sonorité particulière et finit par se rappeler d'eux en les imaginant physiquement. Elle fut plutôt touchée par l'histoire de Kalei et Kamohoalii. Le pauvre Kamohoalii ne pouvait s'approcher de celle qu'il aimait à cause de sa nature. Il se devait de mentir pour être accepté. Harriet éprouva beaucoup de compassion pour lui. Elle se dit qu'il devait se sentir affreusement seul dans sa grotte. Étrangement, elle se sentit proche de ce personnage. Cependant, la suite de l'histoire la réjouit un peu. Elle imagina le dieu requin en un jeune homme à la chevelure brune et aux yeux noirs. Pour Kalei, l'image d'une jeune fille aux longs cheveux bouclés et noirs lui vint à l'esprit. Ah, ce que c'était mignon cette petite histoire d'amour. Harriet se mit à sourire et fut soudain interpelée par quelque chose. En parlant d'histoire d'amour, elle avait entendu une rumeur au sujet de Kaimana et d'un certain ... Wrath ? Si ses souvenirs étaient bon, c'était une histoire avec une lettre d'amour déposé dans le casier de ce garçon, dont Kaimana aurait été l'auteur. Cependant, cette histoire n'aurait pas été sans conséquences. Mais, Harriet n'en savait pas plus. Qu'est-ce que c'était que cette histoire d'ailleurs ? Elle avait complètement oublié d'en parler à Kaimana. Est-ce que cela pouvait avoir un lien avec son air gêné de tout à l'heure ? Hum, elle lui en toucherait deux mots après l'histoire.

Mais, après avoir été un peu ailleurs, Harriet finit par perdre le fil de l'histoire. Mais, c'est alors qu'elle se rappela de la séparation de Kalei et Kamohoalii, la naissance de leur enfant. Ah oui, ce dernier ne pouvait pas manger de viande. Hum. Pour sur, quelque chose de mauvais allait survenir dans cette histoire. Quelqu'un allait tout faire basculer. Mais qui ? Comment et pourquoi ? Harriet voulait absolument connaitre la suite de cette histoire. Lorsque Kaimana fit une pause et lui demanda si elle avait une idée sur les évènements à suivre, Harriet fixa le livre et dit sur un ton sérieux et précis.
    « — Sans qu'elle le veuille, le fils de Kalei et Kamo... Kamowol... Kamoholi ... Euh, le dieu requin ! Leur fils va finir par manger de la viande et elle va devoir se séparer de son fils ? Non ... Pire, ils vont lui prendre pour le tuer à cause de nature. Annh, non ! S'il te plait, Kai' ! Raconte moi vite la suite, je veux savoir ! »
Elle regarda Kaimana d'un air implorant. Elle voulait à tout prix savoir ce qu'il allait se passer à présent. Que pouvait-il donc arriver à cet enfant ? Pendant un instant, Harriet eut l'impression que cette histoire n'avait pas été choisit sans raison. Sans doute son imagination débordante ?



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Mar 22 Mai - 19:56

    Un rire doux s'envola. Harriet avait à la fois raison et à la fois tort. Hélas l'histoire se montrait particulièrement cruelle pour Nanaue, l'enfant de Kakei et de Kamohoalii. Comme pour donner une indication, Kai murmura.

    — C'est la volonté d'un membre de sa famille qui va le condamner..

    Et elle reprit la lecture. Dès que l'enfant fut en âge de manger dans le mua, la maison où se regroupait les hommes de la famille, le grand-père commença à lui faire manger de la viande de chien et de porc dans le plus grand secret. Il espérait que son petit-fils devienne un homme fort ainsi qu'un valeureux guerrier. La mise en garde lui importait peu. Nanaue grandit sans problème, devenant un fort et beau jeune homme. Mais cette apparence n'était la seule qu'il possédait. Près de la maison de Kalei, se trouvait une sorte de piscine naturelle ou l'enfant se baignait sous le regard attentif de sa mère. Une fois dans l'eau, le petit se transformait en requin et chassait puis mangeait tous les poissons nageant à proximité. Lorsqu'il atteignit l'âge de comprendre, Kalei lui expliqua longuement qu'il ne devait sous aucun prétexte montrer son autre visage.

    Allant à l'encontre des habitudes d'un véritable Hawaiien, Nanaue ne se baignait jamais avec les autres. Soit il y allai seul, soit avec sa mère quand elle le pouvait. Elle s'asseyait sur les rochers et tenait dans ses mains, l'écharpe utilisée pour cacher la gueule de requin présente dans le dos de son fils. Cependant, lorsqu'il devint un homme, le goût de Nanaue pour la viande grandit aussi. La ration d'un homme adulte normal ne lui suffisait pas. Le temps avait passé et le grand-père était mort depuis bien longtemps. Son beau-père et ses oncles s'amusaient de sa voracité, la comparant à celle d'un requin. Il ne pouvait pas non plus vivre comme les autres jeunes. Il s'habillait avec précaution, ne participait pas aux activités de groupes ou aux jeux à la plage, par peur que le vent emporte son écharpe.

    A la même période, des adultes et des enfants commencèrent à disparaître mystérieusement. Mystérieusement ? Pas vraiment. Si Nanaue manquait de sociabilité, il était un travailleur acharné et aidait sa mère aux champs ou à la pêche. Le jeune homme avait pour habitude d'accoster les passants leur demandant où ils se rendaient. Quelques heures après, un homme ou une femme s'évaporait dans la nature. Ou plus exactement se retrouvait dévorer par un requin. Une fois informé du programme de sa victime, Nanaue n'avait qu'à la suivre, aller dans l'eau, se transformer pour la capturer puis la savourer à sa guise au fond de l'océan.

    Mais ses activités furent interrompues par un ordre du roi Umi, disant que tous les hommes devaient aller travailler dans une large plantation lui appartenant. Nanaue tenta bien de l'ignorer mais il n'eut guère le choix. Ce fut dans cette plantation que son écharpe lui fut arrachée et que les hommes découvrirent son secret. Dans un accès de rage, le jeune adulte mordit certaines personnes dans la foule. La gueule s'ouvrait se fermait dans un bruit évoquant celui d'un requin broyant sa proie. Les nouvelles de cette découverte ne tardèrent pas à remonter aux oreilles du roi Umi. Les caractéristiques de Nanaue, les disparitions, tout prenait sens. Umi ordonna qu'un feu soit fait et que Nanaue soit jeté dedans afin d'être brûlé vif. Le concerné n'avait aucunement l'intention de les laisser faire et appela son père, le dieu requin à l'aide.

    La suite était la fuite de Nanaue, défiant même ses opposants, une fois dans l'eau. Sa queue de requin s'agitant sous leur nez comme pour les narguer. Kalei et toute sa famille furent capturés, attachés et amenés au roi. La foule réclamait leur mort pour avoir élevé un tel monstre mais le roi ne consentit pas à ce traitement. À la place, le chef interrogea Kalei sur sa progéniture. La mère lui raconta tout en détail. Après réflexion et estimant que Kamohoalii était puissant, Umi pensait que tuer toute la famille ne permettrait pas de surveiller les ravages du fils. Ce dernier pourrait prendre forme humaine et tuer à volonté.

    Le roi libéra la famille puis convoqua les prêtres et les shamans qui présentèrent des offrandes et invoquèrent l'esprit de Kamohoalii. Ils espéraient que son esprit prenne possession d'un des mediums puis exprime son avis par rapport aux actions de son fils. Sachant que manger de la chair humaine était une pratique contraire à celle du dieu requin. Ce dernier se manifesta et expliqua ce qui avait mené les actions de son fils. Si le grand-père n'avait pas donné de la viande, rien ne serait arrivé et cette circonstance atténuante faisait qu'il n'ordonnait pas à un de ses officiers de tuer son fils. Cependant il demandait à ce que Nanaue disparaisse à jamais des environs d'Hawaii. S'il ignorait cet ordre, son fils serait tué sur le champ. Par affection pour sa femme humaine, il promit qu'elle et ses proches seraient protégés des persécutions et libres pour toujours.

    L'histoire ne s'arrêtait pas là mais Kai souffla.

    — Que penses-tu de l'action du grand-père et de celle de son père ?

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Mer 23 Mai - 14:50



Bedtime Story
[Pv Kaimana]


Au fur et à mesure, Harriet écoutait attentivement tout en empruntant diverses expressions. Elle suivait, avec beaucoup d'intérêt, l'histoire du pauvre Nanaue qui semblait ne pas avoir une fin des plus heureuses. La brunette maudissait intérieurement le grand-père du jeune garçon. Pourquoi n'avait-il pas réfléchit un peu plus ? Quel sale égoïste ! En plus de ça, il finit par disparaitre et laisse son petit-fils face à tous ces problèmes, problème dû à ce vieux gâteux ! Harriet semblait bouder en quelque sorte. Mais lorsque la fin du récit finit par approcher, la tristesse lui monta aux yeux.

Ce n'était pas la faute de Nanaue, pourquoi devait-il trinquer des erreurs qu'avait faites son grand-père. Harriet renifla et quelques larmes coulèrent de ses yeux bleutés. Elle finit par sangloter, collée tout contre sa grande sœur. Pauvre Nanaue ! Qu'allait-il lui arriver maintenant ? Allait-il mourir ? Ou bien, allait-il être chassé de l'île et finir sa vie en solitaire ? La petite masseuse essuya ses larmes et s'exclama.
    « — Tout est à cause du vieux ! Pourquoi il a fait ça ? Quel sale égoïste ! A cause de lui, Nanaue ... Nanaue va finir ... tout seul. Ou alors, il va ... se faire tuer ! Même si son père essaie d'arranger les choses, il va avoir une mauvaise fin ... »
Harriet ne pouvait s'empêcher de pleurnicher. Elle essuya ses yeux avec sa manche droite et fixa le livre avec attention. Qu'allait-il arriver maintenant ? Dorénavant, elle avait complètement zappé ce qui l'entourait, tout ce qui lui importait était la suite de cette légende. Elle voulait à tout prix en connaitre le dénouement et espérait tout de même une fin un peu plus sympathique pour ce pauvre enfant né de l'union d'une humaine et d'un dieu requin. Toutefois, elle s'agrippa à Kaimana, comme pour chercher du réconfort. Les mains accrochées au haut de la plongeuse, Harriet posait sa tête contre elle, laissant passer son petit moment de colère et de peine pour Nanaue.



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Jeu 24 Mai - 19:53

    N'était-ce pas singulier ? Nanaue avait dévoré des gens, pourtant il était plaint et défendu. L'homme-requin avait aussi conscience de ses actes préférant céder à ses pulsions plutôt que de les combattre. Aurait-il trouvé sa satisfaction avec la viande animale ? Kaimana sourit doucement et câlina Harriet. Tenant le livre d'une main, elle caressa ses cheveux avec l'autre comme pour l'apaiser. Les mésaventures de l'homme-requin étaient loin d'être finies.

    Ayant été forcé à quitter Hawaii, Nanaue passa Maui et arriva à Kipahulu où il reprit forme humaine avant de parcourir les terres. En le voyant, les gens le questionnaient et l'homme leur répondait simplement qu'il était un voyageur en promenade venant d'Hawaii. Avec sa belle apparence et sa conversation agréable, les gens l'apprécièrent. Si bien que l'un des chefs de l'île en fit son compagnon. Les relations homosexuelles portaient le nom d'aikane et étaient une des composantes de la culture hawaiienne. Une tolérance qui perdurait encore. La alii, la noblesse hawaiienne y trouvait un certain prestige et certaines familles élevaient leurs enfants afin qu'ils deviennent l'aikane d'un chef. Mais ça n'empêchait pas le mariage. Le chef avait d'ailleurs offert sa propre sœur comme épouse à Nanaue. Après avoir accepté, ce dernier demanda à ce que sa chambre soit séparée de sa femme en utilisant le prétexte d'un vœu. Mais il s'agissait surtout de cacher la gueule de requin.

    Pendant un temps, les charmes de la jeune femme devenue son épouse semblèrent le détourner suffisamment de son goût pour la chair humaine. Cependant la nouveauté du mariage s'envola et son désir revint de plus belle. Surpris un jour par des personnes, entrain de pousser une femme dans la mer, sauter à sa suite, se transformer en requin puis la dévorer, il dut fuir à cause de l'alerte donnée. Ainsi il nagea jusqu'à Molokai où personne ne le connaissait. Là, il s'installa dans un village nommé Poniuohua. Toutefois, il reprit vite ses anciennes habitudes. Observer les gens, les accoster puis les avertir d'un potentiel danger. Et tout comme à Hawaii, il les suivait dans l'eau puis les tirait vers le fond pour les manger. Dans une telle situation, pris de panique, les personnes ne remarquaient jamais son absence jusqu'à ce que Nanaue réapparaisse entrain de pêcher la crevette ou déloger des crabes. Les habitants finirent par consulter un shaman. Suite aux ravages de l'homme, la pêche était devenue un tabou. Plus personne n'osait s'approcher de l'eau ou même, se rendre simplement sur la plage.

    Le shaman leur dit d'attendre Nanaue la prochaine fois que le jeune homme prédirait qu'une personne serait dévorée. Des hommes forts devront l'immobiliser puis il faudra lui retirer son écharpe. Ce fut fait mais avec sa force, Nanaue réussit à se débarrasser plusieurs fois de l'emprise des autres hommes. Ces derniers arrivèrent à le maîtriser et l''attachèrent. Les villageois se rassemblèrent avec du bois et des torches, prêts à le brûler. Car il était bien connu qu'il s'agissait de la seule façon de tuer et empêcher un homme-requin de prendre possession du corps d'un requin plus faible.

    Alors qu'il était allongé sur la plage et que les habitants préparaient le brasier, Nanaue, dans un ultime effort, roula jusqu'au rivage. Son pied toucha l'eau et il se transforma mais ceux qui remarquèrent ça, n'avaient pas l'intention de le laisser s'échapper. L'homme-requin dont les mouvements étaient entravés avec les cordes, ne pouvait que se débattre. Cependant Nanaue réussit à s'avancer dans l'eau alors que les gens le frappaient ou l'attaquaient afin de l'empêcher de s'enfuir. Sans l'intervention du demi-dieu Unuauna, son entreprise aurait pu réussir. Unauna n'était qu'un jeune demi-dieu et n'avait pas encore acquis tous ses pouvoirs. Néanmoins face à une créature puissante mais ayant perdu beaucoup de sang, Unauna n'eut aucun mal à l'emporter.

    Le corps du requin fut transporté tout en haut du mont Kainalu. Nanaue était si large qu'un ravin se forma après le passage de son corps. Il fallut plusieurs tentatives pour tuer l'homme-requin mais se moquant du lignage de Nanaue, Unauna ordonna aux villageois de couper sa corps en petits morceaux puis de brûler ces derniers. Une fois que les bambous des terres sacrés du Kanailu furent transformés en couteau, les gens commencèrent à dépecer le requin.

    D'une voix paisible, la plongeuse conclut.

    — Et voilà... Il existe un endroit à Molokai appelé Puumano, la montagne du requin, en rapport avec cette légende et ce serait le lieu où Nanaue serait mort.

    Mais ce n'était qu'une part de la légende ancrée dans le présent de l'île. Refermant ses bras autour de la brune, Kai la serra contre elle en soufflant.

    — Il faut se dire que Nanaue n'a plus à souffrir...

    Plus bas, elle murmura.

    — … Tu... fais des cauchemars ?

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Sam 26 Mai - 13:20



Bedtime Story
[Pv Kaimana]


Décidément, il y avait des personnes sur lesquelles le destin semblait s'acharner. L'histoire de Nanaue illustrait ce fait. Après avoir été exilé, il avait fini par trouver un peu de sérénité dans un autre village, auprès d'une femme et puis voilà que son instinct de carnivore reprenait le dessus. L'histoire commençait à toucher à sa fin. Cependant, elle n'en restait pas moins pleine d'émotions. Et, à cause de la malchance perpétuelle dont était doté l'homme-requin, les larmes de la brunette redoublèrent d'intensité. Elle se demandait pourquoi il était destiné à être exilé chacune de ses demeures, pourquoi il était victime de pulsions aussi sanglantes et malsaines. D'après Harriet, on pouvait conclure de cette histoire qu'il est possible de payer pour les autres, de payer une erreur que nous n'avons pas faite nous-même. Toute cette histoire était la faute du grand-père qui n'avait pas prêté attention aux avertissements des parents de Nanaue.

L'histoire s'achevait finalement sur la mort de Nanaue, personnage auquel Harriet s'était attachée. Elle regrettait que ce dernier périsse ainsi et elle avait espéré jusqu'au bout que ce dernier réussisse à prendre la fuite. Elle avait, cependant, pris en grippe le demi-dieu qui avait participé à l'exécution de l'homme-requin, Unauna. Pauvre type ! Pourquoi est-ce qu'il était intervenu celui-là ? Harriet étouffait ses sanglots dans sa manche et fouilla dans poche afin de dénicher un simple mouchoir froissé. Elle le plia en un rectangle et se moucha afin de nettoyer son nez. Elle le replia, le rangea de nouveau dans sa poche et prit le temps d'essuyer ses larmes avec la manche de son haut. Heureusement pour elle, pas de maquillage à vérifier ou à refaire, elle n'en mettait pas et n'avait pas encore l'intention d'en mettre. D'après elle, ça ne lui servait à rien pour le moment et ça lui faisait perdre du temps. Une fois qu'elle eut effacée toute trace de ses larmes, elle lança à Kaimana un visage souriant et gai. Comme si cette histoire ne lui avait jamais été raconté. D'un point de vue extérieur, cela paraissait très souvent surprenant mais pour elle, c'était normal de pouvoir pleurer pour une histoire triste et de retrouver sa bonne humeur aussitôt après, sans passerelle.
    « — C'était vraiment une très belle histoire ! J'ai beaucoup aimé Nanaue même si j'trouve injuste la façon dont il est mort. Enfin ... C'est vrai qu'il n'a plus à souffrir maintenant et il peut nager dans un océan de nuage maintenant. Au-dessus de nous ! »
Harriet imaginait l'homme-requin nager et sautiller joyeusement au milieu d'un monde rempli de nuage clair en forme de vagues. Pour elle, il avait fini de côté des gentils, au Paradis. Il avait peut-être mangé des hommes mais ça n'était pas sa faute. C'est sur ces pensées qu'elle abandonna l'histoire de Nanaue et qu'elle se plongea dans les bras de sa grande-sœur. Grande-sœur qui, rappelons-le, n'avait pas le moral d'après ce qu'elle avait compris dès son arrivée. Quelque chose clochait et même si la jeune fille s'était promis de ne pas harceler Kaimana avec ça, sa curiosité avait été piqué à vif. Est-ce que l'histoire de la lettre d'amour et son attitude maussade avaient un rapport ? Surement ...

Harriet était tellement préoccupée par son idée qu'elle ne prêta attention à la question de Kai' que plusieurs minutes après.
    « — Hein ? Des cauchemars ? Humm ... Oui ! J'ai déjà rêvé qu'il y avait des monstres marins sous mon lit qui attendait que je dorme pour venir m'enlever et me manger ! Quelle frousse ! J'en ai eu des frissons toute la journée ... Ah ! Aussi, j'ai rêvé que ma chambre se remplissait d'eau et qu'au moment où j'ai ouvert le fenêtre, la mer à envahit la pièce ! Ooooh, pourquoi est-ce qu'on peut faire des rêves aussi terribles ! »
Harriet se contenta de frissonner. Il est vrai qu'elle avait fait plusieurs fois des rêves avec de l'eau, de l'eau et encore de l'eau ! Comme s'il n'y en avait déjà pas assez en vrai, il fallait qu'elle en rêve également. Ce fait lui arracha un soupir désespéré. Mais, avant cela, ne réfléchissait-elle pas à quelque chose d'autre ? Ah si ! Une lettre d'amour de Kaimana à un garçon appelé Wrath. Wrath ... Ce nom lui disait clairement quelque chose. Si Kai' ne lui en avait pas parlé, c'était sans doute quelqu'un d'autre. Mais qui, où et pourquoi ? Harriet se frotta contre Kaimana comme un chaton qui cherchait un peu d'attention auprès de son maitre. Elle commença également à se balancer doucement, tout en restant sagement collée contre son ainée.

Soudain, un flash. Serait-il possible qu'elle et ce Wrath ... sortent ensemble ? Mon dieuuu ! Qui avait osé lui voler sa grande-sœur ?! C'était qui celui-là pour oser poser les mains sur Kaimana, sans même passer par Harriet pour un test ? Un test, oui. Pour déterminer s'il était apte à remplir sa fonction de petit-ami ou non. Elle n'avait aucun expérience mais là n'était pas la question, elle sentait si quelqu'un était assez bien pour Kai' ou non. C'était une sorte d'instinct protecteur. Harriet se crispa un moment et le visage du jeune homme lui apparut. C'était un type à la chevelure blonde, baraqué et au visage balafré. Monsieur Muscle. Il avait tout l'air d'un garçon inadapté à sa grande-sœur et la plus jeune n'allait pas tarder à le faire savoir. Cependant, elle essaya une approche indirecte du problème. Se redressant légèrement, elle se racla un instant la gorge et demanda d'une voix au son légèrement rauque.
    « — Dis Kai' ! Ce ... Si tu ... Si tu ne te sens pas très bien aujourd'hui, est-ce que c'est en rapport avec un garçon ? »
Harriet tourna la tête et leva aussitôt les yeux vers le visage de la plongeuse, guettant la moindre de ses réactions.



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Mer 30 Mai - 21:49

    Un océan de nuage. Kai ne put retenir un sourire. L'image avait quelque chose de tendre. Rares étaient les fois où elle avait raconté une légende son île. Elle n'avait pas envie qu'on lui dise qu'elles étaient barbares ou nullement faites pour des enfants. Qu'on critique d'une certaine façon cette partie de sa culture. Toutefois la plongeuse préférait vérifier que l'Homme Requin ne poursuivrait pas Harriet dans ses rêves. Au fond, la masseuse détestait l'eau et une telle histoire n'arrangerait, sans doute, rien.

    Le récit des cauchemar lui tira un rire léger. Chaque nuit, elle rêvait de l'océan y nageant avec ses poissons préférées ou y rencontrant des créatures fantastiques. Le bonheur des uns était l'horreur des autres. D'une main, Kai plaça le livre derrière son dos puis caressa les cheveux de la plus jeune. Son air se fit songeur jusqu'à ce qu'une question s'élève. Le genre de question qu'elle esquivait autant que possible. Ses oreilles virèrent écarlates alors que sa main passait nerveusement dans la chevelure. Harriet avait-elle remarqué quelque chose ? Non, impossible. Elle avait fait très attention en plus de rester à une distance raisonnable de l'individu concerné sous peine d'avoir sa réaction habituelle. Cette dernière ne lui garantissant aucune discrétion.

    Un petit sourire crispé aux lèvres, elle se saisit de mèches de cheveux. Il fallait bien répondre quelque chose. Tout en réalisant une tresse, elle tenta tant bien que mal de sortir une phrase cohérente et intelligible.

    — Que... Pour-pour-pour-quoi tu dis ça ? C'est.. C'est totalement stupide.. Je m'intéresse juste à.. à.. ses performances .

    Sportives aurait-elle dû préciser mais le mot était resté coincé dans sa gorge. Celui auquel elle pensait, appartenait aux parachutistes. Un type grand et très sportif. C'était d'ailleurs surtout ce dernier point qui avait perturbé Kaimana. Inconsciemment, elle était restée à le fixer comme totalement captivée par ses mouvements. Très vite, sa conscience l'avait convaincue que son intérêt se voulait purement sportif. Il représentait un parfait challenger. Rien de plus. Le petit sourire qu'il décochait de temps en temps n'avait aucun effet sur elle. Strictement aucun. Et les renseignements pris au sujet du fameux sportif serviraient juste à lui lancer un défi. Juste ça. Vu sa section, elle aurait pu en demander davantage à Lylou mais elle ne digérait toujours pas le comportement de la blonde après des accusations fondées uniquement sur un on-dit. Comme si l'amour justifiait et excusait tout.

    Le calme quasiment retrouvé, elle chuchota.

    — Au fait, Harriet, je peux venir squatter une ou deux nuits dans votre dortoir ?

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Jeu 31 Mai - 23:07



Bedtime Story
[Pv Kaimana]


Harriet sonda sa grande sœur. Il semblait qu'elle avait visé en plein dans le mille. Alors, c'était vrai. Ce Wrath y était pour quelque chose ? Vraiment ? Harriet fut quelque peu vexée de ne pas avoir été tenue au courant un peu plus tôt. Kaimana était très importante pour elle, c'est pourquoi elle se permettrait d'ajouter son grain de sel si cette dernière trouvait un petit-ami. Elle tenait à évaluer l'heureux élu, histoire de savoir s'il était apte à tenir son rôle. Cependant, Harriet fronça les sourcils et se mordit les lèvres à la simple idée que Kai' soit avec un garçon. Et si cette dernière la délaissait ? Non ! Elle n'était pas de ce genre-là. Mais quand même, toute cette histoire perturbait la jeune kiné'.

Elle se décolla de son ainée et s'empara de la tresse que cette dernière avait faite dans sa chevelure. Elle la fixa pendant plusieurs minutes et joua un peu avec. Harriet repensait à l'histoire que Kai' lui avait raconté, celle de Nanaue. Et si sa grande sœur était réellement avec Wrath, finirait-elle par l'abandonner ? Harriet devrait-elle s'exiler comme Nanaue ? Non, non ! Cette histoire n'avait rien à voir avec elle. Harriet leva les mains et les claqua vivement sur ses joues plusieurs fois. Ces dernières se mirent à chauffer rapidement suite à son geste. Harriet grimaça rapidement et reprit un visage doux. Elle adressa un sourire à Kaimana et se replongea contre elle. Qu'est-ce qu'elle se sentait bien vers elle ! Elle se sentait cajolée à souhait, aimée. Rien dont elle puisse rêver de plus. Si pour certains, le paradis se trouvait sur une île avec des cocotiers, le paradis d'Harriet se trouvait dans les bras de Kaimana. Frottant sa joue contre son haut, Harriet ferma les yeux et respira à plein nez le parfum apaisant de la plongeuse. Sa voix se mit alors à résonner paisiblement. Elle murmurait. La brunette tendit l'oreille pour s'imprégner de la question.

Si Harriet n'était pas tombée dans les bras de Morphée, elle n'allait pas tarder à l'être dans les bras de Kaimana. Mais, malgré la fatigue qui s'empara d'elle, elle essaya de comprendre la question qu'on venait tout juste de lui poser. Si elle pouvait squatter leur dortoir ? Elle pouvait même s'y installer si besoin. Harriet était loin de s'opposer à cela et elle n'aurait aucun mal à convaincre ses camarades de chambre. Quitte à faire un caprice et à céder son lit à Kai', elle se contenterait du plancher seulement pour dormir dans la même pièce que sa grande-sœur. Oh ! Peut-être qu'elle pourrait même se faufiler dans ses bras pendant la nuit, pour dormir tout contre elle et être bercée au rythme de sa respiration. Harriet fut abrutie par ses petits rêves à demi-consciente, si bien qu'elle se contenta de répondre à voix basse.
    « — Huum ... Bien entendu, t'es la bienvenue, Kai ! Tu peux rester autant qu'tu veux ... QUOOOI ?!! »
Le cerveau d'Harriet reprit son activité normal et cette dernière quitta ses fantasmes d'enfant pour analyser la question. Pour que Kaimana lui demande ce genre de chose, c'est que quelque chose de mal était survenu dans son dortoir. C'était la première fois qu'elle lui demandait cela. Si Harriet en avait déjà rêvé et qu'elle avait toujours voulu lui demander si elle pouvait venir dormir avec elle un jour pour qu'elle lui lise une histoire avant de s'endormir, c'était tout de même étrange cette histoire. La brunette réfléchit un peu, les yeux ouverts et perdus dans le vide. C'est alors qu'elle eut un flash ...

D'un bond, Harriet se releva de manière si vive qu'il était difficile de croire que la fatigue s'était emparée d'elle quelques minutes auparavant. Elle se plaça debout devant Kaimana et la regarda d'un air affolé voir même scandalisé. Puis, elle se mit à dire à voix haute, si bien qu'elle attira plusieurs regards vers depuis tout à l'heure.
    « — Ne me dis pas que ce blond va jusqu'à te harceler à ton dortoir, quand même ?!! »
Le simple fait de se l'entendre dire l'irrita au plus haut point. Si tel était le cas, elle n'allait pas tarder à aller lui refaire le portrait et pas plus tard que maintenant. Personne n'avait le droit de faire ça à Kai'. Elle avait bien dit, personne ! Harriet se tourna vers la porte et commença à s'avancer vers celle-ci, une aura presque orageuse l'entourant toute entière. Elle était bien décidé à tomber sur Wrath pour lui en toucher deux mots voir plus !



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Sam 2 Juin - 20:04

    La réponse la fit rire doucement. Ce serait l'affaire de quelques nuits, pas d'une année. À entendre Harriet, l'installation pourrait devenir indéterminée. Sa petite voix endormie suggérait que la brune somnolait. Sauf qu'elle quitta le pays des songes et Kai sursauta au cri. Etait-ce à ce point étrange de vouloir dormir ailleurs ? Les yeux écarquillés, ne comprenant pas le problème ou même s'il y en avait un, elle étudia le visage de la masseuse. Cette expression... Allez savoir pourquoi, elle ne l'aimait pas du tout. Ce regard fixe ne promettait rien de bon. Son appréhension se confirma lorsqu'elle se leva précipitamment.

    Premier battement de cils. Second battement de cils. Blond ? Harceler ? À qui faisait-elle allusion ? D'une, elle n'était ni douce, ni abordable, ni une petite créature fragile, critères nécessaires à ses yeux pour qu'un garçon décide de la harceler. De deux, si ça arrivait, à moins de ne pas faire le poids devant lui, la plongeuse lui réserverait un sort prêt à lui passer l'envie de recommencer. En somme, Kai nageait dans l'incompréhension. Perplexe, ses yeux descendirent sur les chaussures d'Harriet. Celui présent en ce moment dans ses pensées avait une autre couleur de cheveux.

    — A moins qu'il se soit fait une couleur entre temps.... Il est pas blond !

    Totalement ridicule. Pas convaincue par la transformation capillaire, elle grimaça. Rares étaient les garçons se décolorant, non ? En plus, cette couleur ne lui irait pas du tout. Mais à qui Harriet pensait-elle ? Question qu'elle n'eut pas le temps de lui poser. La masseuse filait en direction de la porte. Oubliant son livre, elle bondit du fauteuil pour courir sur ses talons. Les autres élèves devaient se dire qu'elles étaient complètement folles. Cependant ce n'était pas ça qui souciait Kaimana. L'énervement soudain d'Harriet n'annonçait rien de bon. D'une petite voix, n'ayant pas franchement envie de se distinguer davantage, la plongeuse s'approcha.

    — Harriet... Harriet ?!

    Une de ses mains se saisit d'une épaule afin d'arrêter l'Anglaise dans sa course. Son corps contourna celui de la brune pour apparaître entre la porte et elle. Un mauvais pressentiment la tiraillait. Comme si quelque chose d'indésirable pouvait se produire. Une nouvelle tempête se levant pour une raison inconnue. Avec une expression solennelle, elle hocha la tête. Les journées étaient chargées. De nombreux évènements perturbaient leur quotidien... Elles avaient besoin de repos ! En plus, il commençait à se faire tard et si elle voulait profiter des vagues demain matin, se coucher à 23h était exclu. Ses mains s'emparèrent de celles d'Harriet pour les serrer. Tout sourire, Kaimana estima que le retour au dortoir devenait une nécessité.

    — Tu sais quoi ? Je pense qu'on est fatigué. Une bonne nuit de sommeil nous fera du bien, on y verra plus clair demain matin !

    Du bon sens. Ces mots convenaient à cet instant même si elle avait parlé sans réfléchir. Tout en tenant l'une des mains d'Harriet, elle ouvrit la porte et la tira hors du salon. Demain, elles échangeraient leurs idées, essayant de savoir où elles voulaient en venir.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   Dim 3 Juin - 16:28



Bedtime Story
[Pv Kaimana]


Comment ça, il n'était pas blond ? Bien sur que si, Wrath était blond, balafré et il avait une tête du type même qui passait son temps à nager dans les ennuies. Il ne convenait pas, absolument pas, pas du tout ! Celui qui pourrait prendre soin de Kaimana n'était pas encore né. C'est alors qu'elle sentit sa grande sœur l'attraper au vol par l'épaule. Et, elle vint ensuite lui bloquer le passage qui menait au couloir. Harriet ne comprit pas sa réaction et se contenta de regarder.

Besoin de repos ? Sans doute. Il est vrai qu'Harriet commençait à être fatiguée. Et pourtant, la simple image de Wrath dans son esprit lui redonnait assez de peps pour distribuer quelques raclées. Mais, en réfléchissant davantage, Harriet se demandait si elle ne se trompait pas. Pourquoi Kai' avait-elle précisé qu'il n'était pas blond ? Harriet s'était-elle trompée ? Il fallait croire que oui. Mais, si ça n'était pas lui, qui cela pouvait-il bien être ? Aucune idée. Harriet jeta un coup d’œil à sa droite et aperçut quelques élèves chuchoter tout en les fixant. Qu'est-ce qu'ils avaient ceux-là ? La jeune masseuse les foudroya du regard et s'époumona.
    « — Qu'est-ce que vous avez, vous ?! Allez voir ailleurs si j'y suis !! »
Sans plus attendre, elle se laissa entrainer par Kaimana hors de la pièce et expira bruyamment, comme pour exprimer son mécontentement. Puis, une fois que les deux amies eurent quittées la pièce, Harriet s'exclama joyeusement.
    « — Tu as raison, Kai'. Bon, je m'occuperais de tout ça plus tard ! En attendant, dodo ! Par contre, je veux dormir avec toi ! »
S’agrippant à son bras, la brunette sourit, impatiente d'aller s'endormir. Elle eut une dernière pensée pour le problème du jour et se dit qu'elle s'occuperait de toute cette histoire de garçon plus tard. Après tout, elle avait le temps ! Harriet et Kaimana disparurent ainsi jusqu'au dortoir D.



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Pv Kaimana] Bedtime story   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Pv Kaimana] Bedtime story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» I'm awesome. TRUE STORY
» M&M's Story
» [Traduction] Cave Story
» Secret Story Rpg (toutes les saisons)
» Critique : It's Kind of a Funny Story
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Experimental Project - 0 :: Harriet Mihai-
Sauter vers: