AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✖ The king has risen from his throne. ❞ [PV ❥ NIKOLAÏ I-R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niwie en Or et Femme de BATMAN
Niwie en Or et Femme de BATMAN
avatar
Messages : 365
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: ✖ The king has risen from his throne. ❞ [PV ❥ NIKOLAÏ I-R.]   Lun 4 Juin - 22:02

Jhø > Pour l'introduction, je me permet de m'étaler un peu sur les scènes inutiles ;___; ...


Jhø & Nikolaï
« IL EN FAUT PEU POUR ÊTRE HEUREUX,
VRAIMENT TRÈS PEU POUR ÊTRE HEUREUX. »

.



« — C'est quoi c'te merde, encore ?! Lança-t-il complètement furax sous les sous-entendus clairement énoncés par son acolyte.
— Roh allez mec, je sait très bien que si tu ne veux pas y aller c'est juste parce que ton si grand ego te pousse à ne pas te foutre la honte du siècle ! Avoue que t'as aucun talent pour le chant ! Répliqua ce dernier, l'air mauvais. La veine saillante battant vivement aux tempes de l'unique blondinet présent aux alentours fut la seule réponse que reçu le sourire narquois qu'affichait le noiraud depuis ce qui devait être dix minutes. Jasper eus alors bien du mal à retenir ce poing crispé bien sagement contre le casier quotidiennement malmené.
— Pense c'que tu veux, j'en ai rien à branler ! T'as qu'à y aller, si t'y tiens tant qu'ça !
— Hé, ce n'est pas dans mon casier que l'invitation est venue s'perdre ! Puis regarde le bon côté, t'aura pas à aller glander pour passer l'temps, c'est d'jà ça ... Ricana l'autre de façon mauvaise.
— CRÈVE, j'irais pas ! Ce fut suite à ces derniers dires que le combat oculaire entre les iris blasées et les pupilles farouches prit naissance. Chose plutôt fréquente, sois-disant-passant.
— ... OK, très bien, fais comme tu veux. Mais faudra pas venir chialer dans mon jupon quand tu te fera traiter par derrière ! Lavette ! »


Rosissant gentiment sous l’appellation affectueuse, la lueur meurtrière des iris opales reprit de plus belle. Ça avait été la phrase - que dis-je, le mot - de trop. Tournant d'un quart sur lui-même comme pour tenter de façon plutôt puérile de surplomber son vis-à-vis de son petit mètre soixante-dix, Jasper, les iris triées de reflets digne des plus grands psychopathes, entrepris cette petite manie télépathique qui les caractérisait tout deux. Car oui, en plus de partager ensemble leur aisance pour la connerie naturelle, ces deux là avaient toujours eus cette facilité à se faire comprendre par l'autre d'un simple geste ou d'un unique regard lubrique. Autant dire que les avances venaient clairement d'être prononcées. Soit il se la fermait sous les plus brefs délais ; soit le blondi lui refaisait le portrait au carré ... Mais bien-sûr, le concerné se contenta de lever les yeux au ciel de façon blasée, esquissant un geste significatif de paix avec ses bras comme pour calmer ce qui lui servait accessoirement de pote et s'éviter la merde par la même occasion. La lueur malicieuse ranimée au fond de ses pupilles, ce derniers se permis un soupir théâtral avant de prendre des distances qu'il jugeait sécurisante. Cela n'eus pour effet que de reporter le coup du poing visiblement furieux sur le casier. Et c'est le refermant d'un coup sec et précis que le blondinet entrepris de calmer ses nerfs malmenés sous le regard rieur de son vis-à-vis. Se détournant de l'image peu glorieuse de la porte cabossée, Jasper allait reprendre d'une réplique acide lorsqu'il vit le regard sombre du boulet faire la navette entre sa main et ses propres yeux. Ce ne fut qu'à ce moment précis qu'une de ses si bonnes idées lui traversa l'esprit, laissant apparaître un sourire à la fois candide et gamin sur ses lèvres rosées par la même occasion.

« — Cinquante euros, lui lança t-il, fière de la tournure que prenait les évènements. »


Les yeux plissés en une mimique douteuse et le visage de nouveau sérieux, il n'en fallut pas plus au noiraud pour comprendre toute la portée de ces derniers mots prononcés si calmement. Télépathie, vous dis-je ... Se permettant un temps de réflexion, le concerné se prit soudainement au jeu, lui-même amusé par la tournure des choses ... Puis, qu'avait-il à perdre, véritablement ?

« — Vingt, répliqua t-il alors, comme joueur.
— Quarante-cinq.
— Vingt-deux.
— Trente.
— Quinze que tu ne tiens pas la soirée entière, moins les huit minutes de retard que tu viens d'accumuler ... C'est mon dernier mot. Ce fut un sourire goguenard aux lèvres qui accueillit ces dernières paroles. »


Le jeune marin esquissa d'un brusque hochement de tête, la sonnerie stridente sonna. Les paris était chose quotidiennes au sein d'EP-0. Qu'ils aient du temps à revendre ou non, de l'argent à revendre ou non, ou encore un simple esprit de contradiction ... ces petits jeux avait le don de divertir tout en pimentant les habitudes répétitives des résidents des lieux. Et ça avait par ailleurs toujours été l'un des nombreux péchés-mignons de notre jeune homme, et ça, c'était un fait connu de tous par ici. Parce que Jasper, ça rimait avec défis à la con. Ce qui allait obligatoirement de pair avec gagnant, selon lui.

« — Aller ! Grouille-toi avant que je ne te retire vingt centimes par minutes perdues ! Le poussa son partenaire, l’entraînant par la manche de blazer dans les couloirs soudainement bondés. »


Le bous de papier froissé fermement logé au creux de la paume, Jasper dévala les quelques étages le séparant du premier en une vitesse record. Il devait bien être être dans les environs de seize heures, heure que beaucoup se plaisaient à nommer d'heure de pointe, ce qui certifiait donc ses vingt minutes de retard. Mais le jeune blondinet avait toujours été rapide lorsqu'il s'agissait de course, et il ne lui fallut que quelques coups de coudes dérisoires avant de finalement réussir à se frayer un chemin potable jusqu'au premier étage. Vingt-deux minutes de retard. Ce n'était pas si catastrophique que cela ... Du moins c'est ce qu'il se répéta lorsque d'un dernier sprint il finit son ascension périlleuse, ce même sourire malicieux fiché aux lèvres. Le coeur battant à tout rompre, et cette affreuse impression de vêtements poisseux vous collant à la peau, le jeune Walsø rejoignit alors le point de rendez-vous au pas de course. Il trouvait soudainement que le corridor exclusivement réservé à la section karaoké avait toujours été trop silencieuse à son goût. Mais déjà il appliqua son dernier dérapage fort peu contrôlé sur le sol nickel du couloir, marquant un fabuleux panier du chiffon à présent illisible encore gentiment posé dans sa main quelques instants plus tôt. Et c'est ne prenant même pas la peine de reprendre un respiration acceptable qu'il posa sa grande main sur la poignée, l’enclenchant d'un geste sec du poignet.

« — Désolé, désolé ! J'me suis perdu en chemin, S'excusa-t-il faussement, un sourire amicale étirant ses fines lèvres alors qu'il retenait la porte d'un bras bandé par l'habitude. »

Refermant cette dernière sur son passage, il inspecta les lieux d'un oeil critique. Un peu de divertissement, aussi mal venue sois t-elle, ne pouvait pas faire de mal à qui que ce soit. « Encore moins lorsque le fric rentrait en ligne de compte. Au même titre que ma réputation déjà peu glorieuse », songea t-il silencieusement.

Il fallait à tout prix qu'il gagne ce pari.
Et il n'allait surement pas se gêner pour cela.

.

_________________
    « Elle resta jusqu'au soir perdue, dans une rêverie douloureuse »



Dernière édition par DOME+ le Lun 4 Juin - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niwie en Or et Femme de BATMAN
Niwie en Or et Femme de BATMAN
avatar
Messages : 365
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: ✖ The king has risen from his throne. ❞ [PV ❥ NIKOLAÏ I-R.]   Lun 4 Juin - 22:03

Jhø > Pour l'introduction, je me permet de m'étaler un peu sur les scènes inutiles ;___; ...


Jhø & Nikolaï
« IL EN FAUT PEU POUR ÊTRE HEUREUX,
VRAIMENT TRÈS PEU POUR ÊTRE HEUREUX. »

.



« — Enchanté ! Roubachof, Nikolaï Iwan, pour vous servir~. A qui ai-je l'honneur ? Lança le nouvel arrivant, tout sourire, en une courbette respectueuse mais néanmoins légèrement trop abusive aux yeux du blondinet. »


Rosissant gentiment sous l’appellation affectueuse, la lueur meurtrière des iris opales reprit de plus belle. Ça avait été la phrase - que dis-je, le mot - de trop. Tournant d'un quart sur lui-même comme pour tenter de façon plutôt puérile de surplomber son vis-à-vis de son petit mètre soixante-dix, Jasper, les iris triées de reflets digne des plus grands psychopathes, entrepris cette petite manie télépathique qui les caractérisait tout deux. Car oui, en plus de partager ensemble leur aisance pour la connerie naturelle, ces deux là avaient toujours eus cette facilité à se faire comprendre par l'autre d'un simple geste ou d'un unique regard lubrique. Autant dire que les avances venaient clairement d'être prononcées. Soit il se la fermait sous les plus brefs délais ; soit le blondi lui refaisait le portrait au carré ... Mais bien-sûr, le concerné se contenta de lever les yeux au ciel de façon blasée, esquissant un geste significatif de paix avec ses bras comme pour calmer ce qui lui servait accessoirement de pote et s'éviter la merde par la même occasion. La lueur malicieuse ranimée au fond de ses pupilles, ce derniers se permis un soupir théâtral avant de prendre des distances qu'il jugeait sécurisante. Cela n'eus pour effet que de reporter le coup du poing visiblement furieux sur le casier. Et c'est le refermant d'un coup sec et précis que le blondinet entrepris de calmer ses nerfs malmenés sous le regard rieur de son vis-à-vis. Se détournant de l'image peu glorieuse de la porte cabossée, Jasper allait reprendre d'une réplique acide lorsqu'il vit le regard sombre du boulet faire la navette entre sa main et ses propres yeux. Ce ne fut qu'à ce moment précis qu'une de ses si bonnes idées lui traversa l'esprit, laissant apparaître un sourire à la fois candide et gamin sur ses lèvres rosées par la même occasion.

« — Cinquante euros, lui lança t-il, fière de la tournure que prenait les évènements. »


Les yeux plissés en une mimique douteuse et le visage de nouveau sérieux, il n'en fallut pas plus au noiraud pour comprendre toute la portée de ces derniers mots prononcés si calmement. Télépathie, vous dis-je ... Se permettant un temps de réflexion, le concerné se prit soudainement au jeu, lui-même amusé par la tournure des choses ... Puis, qu'avait-il à perdre, véritablement ?

« — Vingt, répliqua t-il alors, comme joueur.
— Quarante-cinq.
— Vingt-deux.
— Trente.
— Quinze que tu ne tiens pas la soirée entière, moins les huit minutes de retard que tu viens d'accumuler ... C'est mon dernier mot. Ce fut un sourire goguenard aux lèvres qui accueillit ces dernières paroles. »


Le jeune marin esquissa d'un brusque hochement de tête, la sonnerie stridente sonna. Les paris était chose quotidiennes au sein d'EP-0. Qu'ils aient du temps à revendre ou non, de l'argent à revendre ou non, ou encore un simple esprit de contradiction ... ces petits jeux avait le don de divertir tout en pimentant les habitudes répétitives des résidents des lieux. Et ça avait par ailleurs toujours été l'un des nombreux péchés-mignons de notre jeune homme, et ça, c'était un fait connu de tous par ici. Parce que Jasper, ça rimait avec défis à la con. Ce qui allait obligatoirement de pair avec gagnant, selon lui.

« — Aller ! Grouille-toi avant que je ne te retire vingt centimes par minutes perdues ! Le poussa son partenaire, l’entraînant par la manche de blazer dans les couloirs soudainement bondés. »


Le bous de papier froissé fermement logé au creux de la paume, Jasper dévala les quelques étages le séparant du premier en une vitesse record. Il devait bien être être dans les environs de seize heures, heure que beaucoup se plaisaient à nommer d'heure de pointe, ce qui certifiait donc ses vingt minutes de retard. Mais le jeune blondinet avait toujours été rapide lorsqu'il s'agissait de course, et il ne lui fallut que quelques coups de coudes dérisoires avant de finalement réussir à se frayer un chemin potable jusqu'au premier étage. Vingt-deux minutes de retard. Ce n'était pas si catastrophique que cela ... Du moins c'est ce qu'il se répéta lorsque d'un dernier sprint il finit son ascension périlleuse, ce même sourire malicieux fiché aux lèvres. Le coeur battant à tout rompre, et cette affreuse impression de vêtements poisseux vous collant à la peau, le jeune Walsø rejoignit alors le point de rendez-vous au pas de course. Il trouvait soudainement que le corridor exclusivement réservé à la section karaoké avait toujours été trop silencieuse à son goût. Mais déjà il appliqua son dernier dérapage fort peu contrôlé sur le sol nickel du couloir, marquant un fabuleux panier du chiffon à présent illisible encore gentiment posé dans sa main quelques instants plus tôt. Et c'est ne prenant même pas la peine de reprendre un respiration acceptable qu'il posa sa grande main sur la poignée, l’enclenchant d'un geste sec du poignet.

« — Désolé, désolé ! J'me suis perdu en chemin, S'excusa-t-il faussement, un sourire amicale étirant ses fines lèvres alors qu'il retenait la porte d'un bras bandé par l'habitude. »

Refermant cette dernière sur son passage, il inspecta les lieux d'un oeil critique. Un peu de divertissement, aussi mal venue sois t-elle, ne pouvait pas faire de mal à qui que ce soit. « Encore moins lorsque le fric rentrait en ligne de compte. Au même titre que ma réputation déjà peu glorieuse », songea t-il silencieusement.

Il fallait à tout prix qu'il gagne ce pari.
Et il n'allait surement pas se gêner pour cela.

.

_________________
    « Elle resta jusqu'au soir perdue, dans une rêverie douloureuse »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

✖ The king has risen from his throne. ❞ [PV ❥ NIKOLAÏ I-R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Présentation] de King Fire
» mode d emploimusitech king major
» Camelot - Time Of Kings n'attend plus que vous ! [RPG]
» Cross [ God Phoenix, Eva Prod, 20eme JE, Exclu Akross, Master Phoenix, Phoenix Member, King Phoenix, Barrack Obama Phoenix]
» SALEM'S LOT (Salem de S. King}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EP-0-
Sauter vers: