AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]   Sam 21 Juil - 23:24

Un plan digne d'un connard


Akito était fier de lui, vraiment. Comme un coq, comme un gosse qui finissait le niveau un de super mario galaxy. Oui, autant dire qu'il adorait quand il agissait de la sorte. Et ce qu'il avait fait ? Faire en sorte de revoir les rouquins. Les clones comme il les appelait. Et le Japonais avait longuement réfléchi à comment les revoir, en oubliant même de regarder son émission de télé débile favorite. Finalement, la raison avait été toute simple. Le lendemain, il s'était rendu à l'administration, jouant à l'énervé et prétextant que les jumeaux s'étaient foutus de lui, en plus de refuser de lui obéir. Et comme il avait besoin d'aide le jour suivant pour faire la réception des différentes fournitures médicales pour son infirmerie et autre... Il avait réussi à les avoir en colle. Les deux convoqués dans la journée, salement savonné et contraint de passer la matinée suivant avec celui qui avait tout manigencé. Autant dire qu'ils n'allaient pas être de bonne humeur. Surtout Clone 1, le plus sauvage des deux.

« Ahah. Dans une dizaine de minutes, les festivités commencent. »

Appuyé contre le camion qui allait servir à transporter la marchandise, l'infirmier attendait donc les deux punis. Ils devraient ensuite se rendre au port pour la réception, puis revenir pour tout compter, tout enlever et tout ranger. Avoir quatre mains supplémentaires n'allait pas être inutile.. Pas du tout d'ailleurs.

Quand les deux tête rousses firent leur apparition, un grand sourire se dessina sur le visage du gradé.

« Alors les clones ! Contents comme tout je présume ! »


_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]   Sam 21 Juil - 23:24


❝ — Don't worry Reinette, it's just a nightmare. Everyone has nightmares; even big scary monsters from under the bed have nightmares, don't you, monster ? ❞
Doctor Who - The girl in the fireplace


Du moment qu'un cauchemar reste immatériel, tout va bien. Il ne sort pas du petit périmètre du cerveau et ne reste qu'un souvenir parfois dérangeant. Mais quand il devient tangible...

Tout s'était passé très vite. La convocation, la sanction et le motif de cette dernière. Pendant l'entretien, Niall avait fouillé dans sa mémoire. Chercher à quel moment, ils s'étaient rendus à l'infirmerie. Repenser à ce qu'ils avaient fait dernièrement. Et un seul moment s'était détaché, celui où ils avaient rencontré le gradé. Depuis son cauchemar bien réel avait un nom « Akito Miura ». Normalement, le rouquin avait toujours apprécié les gens du corps médical. Ceux enfonçant le clou se comptaient sur les doigts d'une main. Du moins parmi ceux rencontrés auparavant. Alors savoir que l'homme était l'enfoiré à qu'il allait devoir soumettre ses prescriptions pour obtenir des médicaments, ne l'amusait pas.

Avant de partir en direction du port, le plus jeune avait tout vérifié 3 fois. Ses gants, ses lingettes, les paquets de mouchoirs et les autres éléments pouvant le rassurer. Ils n'avaient pas encore mis les pieds là-bas que l'angoisse se pointait déjà. Ce serait compliqué de fausser compagnie à l'infirmier une fois sur place. Pendant tout le trajet, il ne pensa qu'à ça. À un moyen de fuir. Le visage renfermé, les traits tirés, le roux ne desserra pas les dents une seule fois. Il avait conscience que son frère ne méritait pas de le supporter dans cet état. Keith était innocent et aussi victime du cauchemar Miura. Cependant rien était simple.

Arrivé sur le lieu du crime, son corps recula instantanément à l'exclamation de l'homme. Même si tout va bien se passer était martelé dans sa tête, Niall éprouva le besoin de se glisser derrière son frère. N'ayant aucunement confiance dans le gradé, il tentait de se calmer comme il pouvait.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]   Dim 22 Juil - 15:59

Un de moins


« Vous imaginez même pas à quel point j’avais hâte de revoir votre sale gueule »

En même temps, l'infirmier ne s'attendait pas à une révérence de la part des clones, ni à une ode à la joie. La réponse de clone 1 lui fit même agrandir encore un peu son sourire. Qu'on lui réponde de la sorte ne le dérangeait pas tellement. Le contraire l'aurait énervé même. Akito méritait un tel traitement et il en était pleinement conscient. C'était d'ailleurs de voir les autres s'énerver rien qu'à la vu de son corps de Dieu -huhu- qui lui plaisait le plus.

L'homme se détacha du petit camion pour s'approcher des jumeaux. Une fois juste devant eux, une odeur fleurit dans ses narines. Et autant dire qu'elle n'avait rien à voir avec des tulipes ou des roses. Avec sa tenue, Clone 1 avait du aller courir ou faire autre chose. Pas question de s'asseoir à côté d'une pareille odeur.

« Et ton uniforme ? Tu pensais venir en tongues et aller bronzer sur la plage en guise de colle ? J'veux pas d'un puant dans ce camion, ta sueur va s'imbiber dans les sièges. »

Un coup de tête vers le chemin du retour aux bâtiments principaux.

« Dégage, va prendre une douche et revient avec une tenue correcte. J'm'occupe de Poussin. » Un petit regard vers Clone 2, toujours cloitré derrière. « Pas la peine de beugler, à moins que tu préfères désobéir pour te prendre un mois à travailler pour moi. Poussin compris, évidemment. »

Et si Akito avait compris quelque chose au fonctionnement des jumeaux, c'était qu'il fallait toujours faire du chantage sur le second par apport au premier. Sinon, aucun intérêt et le premier avait un caractère assez fort pour refuser, et même accepter la seconde punition. Ce n'était pas le but que de se trainer deux boulets roux pendant un mois. Non, le but était de les faire chier. Quoi de mieux de les séparer pendant un moment, et surtout, de garder le plus fragile des deux.

« Je te promets de pas le toucher. Pas une fois. J'ai pas envie de le trainer à l'infirmerie s'il fait une crise d'angoisse. Vous êtes là pour bosser, pas faire les tapettes. »

Parce que depuis, il avait eu le temps de lire les dossiers médicaux des deux. Et ça n'allait pas être drôle de mettre clone 2 KO dès les premières minutes. Non, pour ça, il fallait se réserver la fin. Et puis, gérer les angoissés, c'était pas trop son truc. Il avait plus envie de les tarter qu'autre chose.


_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]   Lun 23 Juil - 14:11


❝ — I felt so helpless, and I didn't want to feel that way ever again.❞
Suits - She knows


Caché à moitié derrière son frère, il écoutait l'échange sans manifester le désir de l'interrompre. Aussi étrange que cela pouvait paraître l'odeur de Keith ne l'incommodait pas. D'une parce qu'il y était habitué, de deux parce qu'elle lui permettait de savoir que son frère se trouvait à côté de lui sans avoir à le regarder. Et pendant que l'échange continuait, son regard détailla chaque bateau à la recherche de quelque chose capable de capter durablement son attention. Mais une phrase le tira de son observation.

Dans un sursaut, Niall leva la main pour se saisir du haut de son jumeau. Cependant son geste resta en suspens. Il y avait ce qu'il devait faire et ce qu'il ne devait pas faire. S'il s'accrochait encore à l'autre rouquin, ils ne s'en sortiraient jamais. Tremblant légèrement, le jeune homme quitta sa place rassurante et s'avança en direction d'Akito. Ses pieds arrêtèrent son corps à mi-chemin entre Keith et le gradé. Avec son regard inquiet et un petit air implorant criant le Pitié pas moi, le roux ressemblait à un chiot malheureux qu'on s'apprêtait à abandonner.

Après avoir dégluti, il se retourna en direction de son frère.

« - A toute à l'heure Keith ? »

Un rictus nerveux étira ses lèvres. Il allait devoir reprendre du poil de la bête s'il ne voulait pas se faire bouffer par l'infirmier. Malheureusement, en ce moment, il s'avouait encore plus docile qu'à l'accoutumée.

_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
You know that, yeah ? ♥
avatar
Messages : 360
Date d'inscription : 25/01/2009
Age : 20
Localisation : Dans un pot de crême glacé ♥

MessageSujet: Re: Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]   Lun 23 Juil - 15:15


“ Le puant, le poussin et le Diable. Charmant tableau. ”
__________________________________________________________________
Si son plan avait eu l’audace de fonctionner, il n’avait cependant pas pris la direction souhaitée. Voilà qu’en plus de devoir faire un aller-retour pour des prunes, il devait abandonner son poussin à ce sourire machiavélique. Et, impossible de riposter, s’il avait le toupet de refuser d’obéir à cet enflure, il devrait se le coltiner encore en plus pendant un mois. Et Niall serait lui aussi de la partie. Si ce dernier n’avait pas été impliqué, il aurait surement grondé comme un ours face au gradé, décidé à lui tenir tête mais, il y avait trop de vie en jeu. Ravalant sa fierté, Keith observa, impuissant, son frère sortir de sa cachette et s’avancer vers leur tyran.

L’image mentale d’Akito dans la tête de Keith était celle d’un homme avec deux cornes de démon et un sourire sadique et pervers aux lèvres. Niall, lui, était un poussin implorant sa mère de venir le sauver au plus vite. Ce spectacle mental eu pour effet de booster à bloc le rouquin qui, d’un bond, se retourna. Alors qu’il s’apprêtait à courir, il se tourna une dernière fois vers Akito et le foudroya du regard. Keith, ouvrit la bouche, prit sa respiration et s’égosilla d’un seul coup, à une vitesse grand V, délivrant divers menaces :
    « - Si tu touches un seul de ses ch’veux, j’te fais bouffer tes sièges avant d’te jeter à la flotte, en balançant des caisses pour être sur que tu coules comme une pierre ! Bordel ! » S’adressant à son frère : « - J’reviens vite, promis. »
Puis, il décolla pour de bon, à toute vitesse. Une fois que les deux silhouettes familières quittèrent son champ de vision, il s’arrêta et prit le temps de se foutre deux grandes claques sur les joues. Quel con, alors ! Tu parles d’une idée à la con ! Furieux contre lui, il se demandait pourquoi il avait fallu qu’il se serve de ses neurones. Réfléchir n’était décidément pas son truc et il valait mieux pour lui, et pour tout le monde, qu’il ne réfléchisse pas à des plans qui s’avéraient catastrophiques. Une fois qu’il eut fini de passer sa colère sur lui, il fit un pas en avant et se stoppa à nouveau. Soudain, toute une ribambelle de tortures que pouvait infliger le gradé à son frère lui traversa l’esprit. Là, ce fut le coup de grâce. Il se prit la tête dans les mains et se mit à parler tout seul.
    « - Oh merde ! J’aurais dû emmener Niall avec moi, sinon. QUEL CON ! Il a pas intérêt à l’toucher, cet enfoiré ! »
Les deux mains devant la bouche, il s’en servit comme d’un mégaphone, espérant amplifier sa voix et hurla, à l’attention de Niall :
    « - NIALL ! J’ARRIVE MON POUSSIN ! ATTEND MOI ET SOIT FORT ! »



_________________
«Fragile comme une fleur, pâle comme la neige.
Ô ma belle enfant, montre moi tes crocs !
»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-vicky.forumperso.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et on se prend la main comme des enfants. [Niall - Akito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bitdefender prend le code google comme virus sur les forums Forumactifs
» Des jeux en ligne qui prend 5 min
» Y a comme qui dirait un probleme
» Les accords main gauche sur le FR5 ou 7
» Logiciels de 3D comme Body Paint 3D ou Deep Paint 3D... ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Experimental Project - 0 :: Keith Fleming-
Sauter vers: