AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 THAT'S AWKWARD ft. Yeon Sera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niwie en Or et Femme de BATMAN
Niwie en Or et Femme de BATMAN
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: THAT'S AWKWARD ft. Yeon Sera   Ven 31 Aoû - 7:03

Yeon Sera a écrit:

that's awkward.

au centre commercial,
tenue ♡

On la fait attendre. La plupart des gens qui la connaissent, que ce soit de près ou de loin, sait qu’il est très dangereux de faire monter son impatience. Son pied tape à répétition contre le sol, ses bras sont croisés et sa hanche est déportée sur le côté, tout de la pose de la fille qui “va faire une crise si jamais on ne se dépêche pas”. Apparemment, la nouvelle vendeuse du Chanel du centre commercial ne semble pas avoir eu le mémo sur une de leurs clientes les plus fréquentes. Après avoir répondu à la demande de Sera par rapport à un nouveau sac qui était censé arriver, elle s’est volatilisée pour aller chercher ça dans la réserve et l’a laissé là, en plan. ça fait au moins cinq minutes qu’elle attend sans rien faire.. Je vous vois venir. Cinq minutes ? C’est rien. Mais pour Sera, c’est tout. Et alors même que la vendeuse semble enfin reparaître, la jeune femme tourne les pieds en prenant bien attention à ce que tout le monde la voie et sort du magasin, en affirmant que “Chez Dior, le service clients est meilleur”. C’est sans cacher un petit rictus satisfait qu’elle sort de l’enseigne et se dirige vers les escalators. Il est un peu forcé : en vérité, elle n’est pas de la meilleure humeur. Elle ne l’était pas avant de venir au magasin (c’était même la première raison de sa venue, de se détendre un peu), et elle l’est encore moins maintenant. Le fait qu’elle ait mal choisi son jour pour aller faire du shopping est encore plus agaçant : il y a pas mal de monde dans le centre commercial, et c’est la lutte pour éviter et slalomer pour éviter un quelconque accident.

Peut-être que c’est le karma. Mais alors qu’elle se sent assez confortable dans son exercice d’évitement, assez pour sortir à nouveau son portable et palier à l’ennui qui vient lui donner des fourmis dans les jambes, quelqu’un décide de se mettre dans son chemin. Si ses réflexes sont bons, il ne le sont pas assez, à ce moment là, pour éviter la collision. Rentrer dans des gens, ça lui arrive. Elle a pris l’habitude de s’éloigner le plus possible, histoire d’éviter qu’on la rattrape (c’est plus compliqué que si on la laisse tomber par terre), et pour pouvoir se barrer bien vite et qu’on ne se mette pas en tête de lui parler ou de l’examiner voir si elle n’a rien. Seulement là, son portable se fait la malle durant sa chute et glisse on ne sait où, et elle atterrit sur les fesses non pas en amortissant son choc avec les mains, mais en attrapant la personne responsable de la bévue par le col pour (histoire de, quand même) le faire tomber avec elle. Une seconde. C’est beaucoup et trop peu à la fois. Pour qu’elle se rende compte que ce contact a été effectué, et qu’elle doit vite, très vite déguerpir. Les hommes sont les pires. C’est affreux à dire mais elle se débrouille mieux quand une fille veut absolument lui sauter dessus et ça l’embête moins… mais quand c’est un gars… elle se sent tout d’un coup beaucoup plus impuissante. Peut-être la différence de force physique, peut-être juste cette idée que les hommes, peut-être, font preuve de plus de violence pour avoir ce qu’ils veulent. Elle tente de se dégager de sous lui mais prend un peu trop de temps, bien assez pour que leurs corps se soient entrechoqués assez de fois, bien assez pour savoir combien la suite des évènements pourra être gênante. “Mon portable…” murmure-t-elle distraite tout de même en se relevant, esquissant une grimace face à sa cheville qui, pour le coup, lui fait un peu mal.


ft. @"jeon dong han"
♡♡♡
OXYMORE

_________________
    « Elle resta jusqu'au soir perdue, dans une rêverie douloureuse »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niwie en Or et Femme de BATMAN
Niwie en Or et Femme de BATMAN
avatar
Messages : 410
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: THAT'S AWKWARD ft. Yeon Sera   Ven 31 Aoû - 7:04

Jeon Dong Han a écrit:

Songarakjil hae Naneun jeonhyeo singyeong sseuji anhne
Nareul yokhaneun Neoui geu iyuga mwodeun gane

Pointez vos doigts je m'en fous
Quelle que soit votre raison de me blâmer

@"Yeon Sera" ※ Je n'aurais guère su dire quel jour il était, toujours est-il que certains cours avaient sautés en fin de journée et que par conséquent mon patron au stabucks avait vu en l'occasion le moment opportun pour me faire faire des heures supplémentaires. Oh, bien sûr je n'étais jamais fermé à l'idée de travailler plus pour gagner plus, néanmoins avec le temps maussade et la populace qui grouillait dans les rues à cette heure, j'aurais bien passé mon tour pour cette fois. Il me tardait de retourner au club pour aller prodiguer des cours aux petites têtes de nœuds qui tentaient bon gré mal gré d'apprendre à nager. Cette pensée m'arracha un sourire espiègle alors que je stationnait ma moto non loin de mon lieu de travail. A peine eus-je passé le pas de la porte et salué mes collègues que le patron des lieux m'emmena dans la salle de repos pour me déclarer qu'une épidémie de grippe s'était déclarée et que par conséquent de nombreux employés manquaient à l'appelle. Il fallait donc que quelqu'un aille prêter main forte au starbucks du centre commercial non loin, parce qu'ils manquaient d'effectif. Evidemment, étant motorisé, il fallait que ça me tombe dessus. Mon supérieur me promit un dédommagement sous forme de bonus sur mon salaire à la fin du mois, j'avais deux heures devant moi pour arriver à bon port. En moto je ne devrais pas mettre plus de quinze minutes. Tant pis, je leur proposerai un coup de main au besoin lorsque j'arriverais sur place. De toute façon faire l'aller-retour entre chez moi et ici m'aurait prit beaucoup plus de deux heures, ce n'était même pas envisageable. Soupirant tout en remettant mon sac sur mon épaule, j'esquissais de la tête et reprit le même chemin en sens inverse.

Lorsque j'arrivais enfin au centre commercial, vingt minutes s'étaient écoulées entre autre par qu'il y avait eut pas mal de circulation sur la route. La première chose qui me frappa lorsque j'entrais dans le dédale des allées marchandes, ce fut la densité d'acheteurs. Il y en avait dans tous les coins, tant et si bien qu'il fallait se frayer un chemin à coup de coude pour être certain de ne pas se faire emporter par la foule. Était-ce le mauvais temps qui avait poussé tout ce beau monde à se réfugier là ? Ou bien est-que personne ne travaillait ni n'étudiait cet après-midi ? Parce que, concrètement, la bonne majorité de la populace ne devait pas avoir plus de trente ans. Ce qui nous faisait une belle marée humaine, grouillante et prête à vous dilapider à coup d'épaules. Compte tenu de mon petit problème physique je me serais bien passé de ce bain de foule aujourd'hui. Néanmoins sur le moment je me disais que plus vite j'arrivais au starbucks plus rapidement j'étais libéré et en sécurité. Inspirant un grand coup tout en réajustant la sangle de mon sac sur mon épaule, je me décidais à m'avancer à contre courant.

La deuxième chose qui me frappa en ces lieux, fut un petit corps gracile qui vint me percuter de toute sa hauteur en plein dans le flanc. J'étouffais une plainte incendiaire entre mes mâchoires serrées et prit sur moi pour amortir la chute. Au départ j'avais pensé réussir à m'en tirer en restant ferme sur mes deux pieds mais une main malicieuse semblait avoir trouvé le chemin jusqu'à le col de ma veste en cuir pour s'y accrocher comme une huître sur son rocher. Ainsi entraîné en arrière je n'avais rien pu faire pour éviter notre chute, si bien que je me retrouvais bientôt à cheval au dessus d'un joli bout de femme tout de bleu vêtu. Ses cheveux qui semblaient artificiellement ondulés et éclaircies attiraient plus mon attention que les deux petits orbes noisettes vifs et acérés qui se cachaient sous le restant de ce qui fut une frange quelques mois auparavant. Je laissais échapper une nouvelle complainte, de douleur celle-là, bandant les muscles de mes bras pour me surélever et éviter à la donzelle d'être écrasée sous mon poids. Du peu que j'avais pu cerner lorsque je l'avais vue debout, elle ne semblait ni très grande, ni très impressionnante. Une collégienne peut-être ?
Son murmure attira mon attention mais il me fallut une demi seconde pour que je puisse faire le lien entre ce qu'elle disait et l'environnement qui nous entourait. Mon regard suivit le sien, dirigé vers un point sur notre gauche, et je remarquais enfin le large pavé tactile échoué quelques mètres plus loin et laissé à la merci des pieds des passants décidément habités par une vivacité surprenante. Sans même y réfléchir, je libérais mon bras de l'emprise de mon sac et déplaçais mon corps de façon à atteindre l'objet en question. Mes navré! répondirent aux exclamations courroucées des plus décidés à qui je barrais la route, mais je m'en fichais un peu. Je préférais écoper de nouveaux bleus plutôt que voir ma paye du mois se votaliser dans le dédommagement d'un smartphone. D'autant plus que celui sur lequel mes doigts se refermaient maintenant, semblait être un petit bijou dernier cri qui pourrait bien coûter un rein que je ne serais pas surprit. « Tiens, le voilà. » M'exclamais-je en direction de mon acolyte, déposant l'appareil sur ses cuisses.
Me relevant avec précaution, comme pour juger des éventuels endroits où mon corps aurait pu être lésé, j'en profitais pour ramasser mon sac que j'avais par un heureux hasard gardé fermé. Je le remit sur mon épaule, époussetant mes vêtements pour y remettre de l'ordre, puis sans demander l'ombre d'une autorisation j'entreprise de me cambrer en avant pour attraper mon ingénue sous les aisselles et la remettre d'aplomb sur ses pieds. Je préférais la savoir debout qu'assise par terre. Avec tous ces enragés qui nous évitaient, quelqu'un aurait eut vite fait de lui marcher dessus. Son petit corps entre mes mains ne pesait pas bien lourd. Beaucoup moins que tous ces poids que je me plaisais à soulever à la salle pour m'entraîner. Sauf que ce paquet là était vivant -et absolument adorable dans sa robe bleuté- et que, par conséquent, un coup pourrait vite pointer le bout de son nez. Aussi je pris gare à m'éloigner de quelques bons centimètres avant de reprendre la parole. Que l'on ne vienne pas me faire un procès pour attouchement sur mineur après ça. « Rien de cassé ? » Demandais-je d'un tons neutre mais néanmoins honnête et intéressé.



_________________
    « Elle resta jusqu'au soir perdue, dans une rêverie douloureuse »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

THAT'S AWKWARD ft. Yeon Sera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Série TV - Awkward
» Votre compte sera temporairement bloqué boite mail
» Quand est-ce que mon nom de domaine sera validé
» Märklin sera(it) racheté par Lionel Trains
» Lilissa
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: http://sunbeams.forumactif.com-
Sauter vers: